MINISTÈRE DES TRANSPORTS ET DES INFRASTRUCTURES /DIRECTION NATIONAL DES TRANSPORTS TÉRRESTRES, MARITIMES ET FLUVIAUX JOURNÉES DE CONCERTATION DES ENTREPÔTS MALIENS DANS LES PAYS DE TRANSIT

La salle de réunion du département des transports et des infrastructures a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture des journées de concertation des entrepôts maliens dans les ports de transit. C’était le lundi 19 octobre 2020 sous la présidence de Monsieur Makan Fily Dabo, Ministre des Transports et des Infrastructures en présence des présidents du Conseil malien des Chargeurs, du Conseil Malien des Transporteurs Routiers, du représentant de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali, des directeurs des Entrepôts maliens dans les ports de transit et des représentants des ports de transit.

Dans le cadre de la promotion de sa politique d’approvisionnement, la République du Mali a adopté la diversification de ses voies d’accès à la mer. Cette politique s’est traduite par la création des entrepôts dans les ports des différents pays à façades maritimes.

A la suite des accords signés entre le gouvernement de la République du Mali et les gouvernements des pays partenaires, au sujet de l’utilisation de leur port, un atelier est affecté au Mali pour son transit maritime.

Par ces Accords, les pays de transit réservent au gouvernement de la République du Mali, le droit d’usage de leur port pour tout ce qui concerne le trafic voyageur ou marchand en provenance et ou à destination du Mali.

Le Mali compte Actuellement, 07 entrepôts installés dans les ports de transit répartis comme suit : Les entrepôts du Benin, Côte d’Ivoire, Togo, Sénégal, Ghana, Guinée et Mauritanie.

L’objectif de ces journées de concertation pour le Directeur National des Transports Terrestres, Maritimes et Fluviaux, Monsieur Mamadou SOW, est d’optimiser l’exploitation des installations portuaires et d’améliorer le temps de passage du fret dans les 7 entrepôts dont dispose le Mali dans les pays à façade maritime.

Quant au Ministre des Transports et des Infrastructures, Monsieur Makan Fily DABO, il a tenu à rappeler qu’au regard de la dimension et de l’importance de ces missions et la multiplicité des acteurs, il convient dans le cadre de la coordination des activités d’organiser des concertations régulières en vue de partager avec l’ensemble des intervenants à l’effet :

  • d’examiner l’état de l’approvisionnement du pays notamment en produits de première nécessité et en produits stratégiques ;
  • d’analyser et de proposer des solutions aux difficultés liées au fonctionnement et à la gestion des Entrepôts ;
  • d’harmoniser les pratiques dans la mesure du possible en tenant compte des spécificités éventuelles ;
  • de renforcer les capacités par des échanges d’expérience et d’améliorer la gestion de nos corridors.

« Nous devons être proactifs pour assurer de façon efficace la fluidité du trafic afin d’améliorer les ressources propres des Entrepôts et de veiller surtout à leur gestion rigoureuse. Toute dépense doit obéir aux règles d’orthodoxie des finances publiques ». Le ministre a aussi rappelé une citation du Président de la Transition, Son Excellence Monsieur Bah N’DAW lors de sa cérémonie de prestation de serment « L’argent public est sacré », fin de citation.

 

 

Source: nouvelhorizonmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *