Ministère de l’Energie et de l’Eau : Sambou Wagué prend contact avec le personnel

Il s’agissait, pour le nouveau patron du département, d’aller s’enquérir des conditions de travail du personnel des services placé sous sa tutelle. Quelques semaines après sa nomination à la tête du département de l’Energie et de l’Eau,  Sambou Wagué   a jugé utile de visiter les  différentes structures qui relèvent de sa tutelle.  Cette sortie sur le terrain a conduit le ministre Wagué à la  Société malienne de gestion de l’eau potable (SOMAGEP) ; la Direction nationale d’hydraulique (DNL) :  le Service de l’inspection du ministère de l’Energie et de l’Eau ; la Cellule d’appui dudit ministère (CADD) ; le Fonds de l’eau (FDE), la Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP) ; le Laboratoire national de l’eau (LNE) et les Directions de coordination de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et  celle du barrage de Taoussa.

 

Dans une interview qu’il a accordée à la presse, à la fin de la visite, le ministre Sambou Wagué  d’abord  situé le contexte de sa démarche, avant d’évoquer l’importance de la lettre de mission assignée  au gouvernement par le président de la République. Aux dires du ministre,  les secteurs de  l’eau et de l’énergie figurent parmi les points stratégiques de ladite lettre de mission. Ils sont non seulement indispensables pour la vie humaine et surtout pour les activités économiques.

Evoquant les perspectives, Sambou Wagué a soutenu qu’il y a une insuffisance d’eau, à travers le pays. Et pour y remédier cela, le gouvernement du Mali a posé des actes concrets permettant de contribuer à l’augmentation de la production. Chose qui permettra de revoir en hausse l’offre. Concernant ces nouvelles installations en cours,  le ministre Wagué dira qu’elles permettront très prochainement  de couvrir,  en totalité,  les besoins d’eau dans la ville de Bamako.

Par rapport aux difficultés et doléances soulignées par le personnel des services visités, le ministre dit avoir pris bonne note.  Il  a assuré ses interlocuteurs de la volonté et de l’engagement du département à apporter une satisfaction à celles-ci.

Quant au cas particulier de la DNH,  à propos des dossiers qui trainent toujours dans le circuit, le ministre de l’Energie et de l’Eau se dit prêt à les réchauffer, dans le seul souci de soulager la souffrance des travailleurs.

Sambou Wagué a également instruit au  personnel des structures concernées, d’utiliser à bon échéant, le peu de ressources mises à leur disposition. Ce qui permettra, selon lui, de faire des rendements au bénéfice des consommateurs de cette ressource nourricière, indispensable dans la vie de l’être humain.  Il a aussi demandé que ces maigres ressources soient rationnellement utilisées pour  obtenir des résultats probants.

Pratiquement,  ce sont les  mêmes problèmes qui été soulevés, au niveau de chacune des structures visitées.

Notons que pour la circonstance, le ministre était accompagné par quelques membres de son cabinet. Dans les lieux visités, il a été respectivement accueilli par le Directeur général de la SOMAGEP Boubacar Kané ;  le Directeur général de la DNH ; la Coordinatrice du barrage de Taoussa ; le Directeur national de LNE Al Moustapha Fofana et  enfin le Directeur général adjoint de la SOMAPEP.

Diakalia M Dembélé

 

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *