Ministère de l’Agriculture : Des nouveaux équipements fournis aux producteurs pour booster la production agricole

Le Ministère de l’Agriculture, à travers le Projet de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire au Mali (PRIA-Mali), a procédé la semaine dernière à Ségou, à la remise de matériels à 50 coopératives de producteurs de semences sélectionnées des régions de Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.

Nango Dembele ministre agriculture

La cérémonie de remise de ces matériels a été présidée par le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé. C’était en présence du Gouverneur de Ségou, du Coordinateur de PRIA-Mali et du Maire de Ségou.

En effet, le PRIA-Mali est la composante nationale du Programme Régional de Renforcement de la Résilience face à l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans le Sahel. Ce Programme regroupe aussi plusieurs pays membres du CIlSS.

Les équipements étaient composés de bascules, de bâches, de machines de conditionnement de semences, de balances, d’engrais DAP et urée, de pesticides, d’insecticides et d’acaricides.

Selon le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, ce projet contribue à réhabiliter et à préserver durablement les moyens d’existence des exploitations familiales regroupant les couches les plus vulnérables et affectées par les crises liées aux effets néfastes du changement climatique.

« Cette intervention du PRIA-Mali s’inscrit parfaitement dans la mise en œuvre de la politique de développement agricole du Mali, garantissant une augmentation durable de la production et de la productivité agricoles », explique-t-il. Avant d’ajouter que la qualité de la semence rentre pour une part très importante, dans l’amélioration de la production et de la productivité, gage d’une agriculture performante, durable, génératrice de revenus garantis pour l’agriculteur.

Pour le ministre de l’Agriculture, la production de semences sélectionnées pour répondre à la demande de l’agriculture malienne en plein essor, dépend du renforcement des capacités des producteurs de semences et de leur niveau d’organisation.

« Par ce geste de remise de matériels, d’équipements et d’intrants divers d’une valeur d’environ 350 millions FCFA, l’Etat du Mali, à travers le PRIA-Mali, vient de rendre disponible la semence de qualité, adaptée dans toutes les zones agro-écologiques couvertes par le projet », a souligné Dr Nango Dembélé.

Un fait est de doter  les producteurs en semences, mais un autre non moins important, est d’apporter l’encadrement nécessaire pour leur permettre de réaliser de bonnes productions.

C’est pourquoi, le ministre de l’Agriculture a recommandé aux structures techniques d’encadrement de son département de tout mettre en œuvre pour acheminer ces équipements et intrants aux bénéficiaires dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, il s’est réjoui du démarrage effectif des études techniques pour la réalisation d’importantes infrastructures agricoles à savoir : 1000 hectares d’aménagements hydro agricoles, 40 mares à sur creuser, 26 périmètres maraichers à équiper de pompes solaires et 40 magasins de stockage à construire.

« La participation de mon département à l’effort national de reprise des activités économiques dans les régions Nord du pays, en réponse à la demande sociale, est à ce prix et j’y veillerai particulièrement », a promis le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé.

Adama DAO

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *