MINE D’OR DE FEKOLA: Plus de 90 milliards de F CFA injectés dans le trésor malien

La mine d’or de Fekola du groupe B2Gold  a produit durant l’année 2019 environ 455 000 onces d’or et cette production devrait connaitre une augmentation significative de 33% en 2020, soit 600 000 onces. En plus des actions sociales, la société a injecté une somme de plus de 90 milliards de FCFA dans les caisses de l’Etat en 2019.

 

L’information a été donnée par le directeur pays de B2Gold Mali, Mohamed Diarra, à la faveur d’une conférence de presse, tenue hier au siège de la société.

Selon le conférencier, la mine d’or de Fekola qui est l’une des mines du groupe B2Gold, occupe une place prépondérante dans la production globale d’or de la société. En 2019, sur une production globale de toutes les mines du groupe, estimée à 900.000 onces, la seule mine d’or de Fekola a produit 455.000 onces.  Suite à ces productions, la mine a injecté dans les caisses de l’Etat, une somme de 90 milliards de FCFA en 2019. Ce chiffre va considérablement augmenter en 2020, a indiqué M. Diarra.

La mine d’or de Fekola qui emploie 1896 travailleurs dont 92 expatriés a mené plusieurs actions sociales durant l’année 2019 en faveur du développement local. Il s’agit notamment  de la réinstallation du village de Fadougou (913 ménages réinstallées, 3 272 personnes réinstallées, 700 structures construites et équipées de panneaux solaires, de CSCOM et maternité…) ; la mise à la disposition des  populations locales des moyens de subsistance, précisément l’octroi de semence et de produits phytosanitaires ; la formation des coopératives des paysans, etc.

Dans le domaine de l’éducation, les activités du  groupe B2Gold se sont concentrées autour du renforcement des capacités de formation à travers la construction d’infrastructures scolaires, le don de matériels scolaires aux élèves, l’assistance à 15 étudiants à travers l’octroi d’une bourse.

Selon les prévisions actuelles de B2Gold, la production aurifère de la mine de Fekola devrait atteindre environ 600.000 onces en 2020, principalement en raison de l’expansion du parc minier  et de l’optimisation de la séquence d’extraction en début 2020.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *