Mine : B2B gold annonce la découverte d’une réserve importante d’or à Fekola

Le directeur pays de B2B Gold, Mohamed Diarra, s’est réjoui le 24 janvier, de la découverte d’une réserve d’or de 184 tonnes sur leur site à Fekola dans le cercle de Kéniéba. Cela va accroitre la production de la société en 2019 et les années prochaines.

Face à la presse hier pour présenter le bilan de la production 2018 de sa société, Mohamed Diarra, directeur pays de B2B Gold, a soufflé la découverte d’un important gisement de minerais jaunes à Fekola où la société canadienne exploite depuis 2017. “Nous avons pu développer notre potentiel en terme de réserve. Nous avons découvert une réserve un peu plus importante : 184 tonnes d’or”, a révélé Mohamed Diarra, directeur pays de B2B Gold au Mali. “Nous travaillons activement à développer cette réserve et toujours maintenir les actions sociales”, a-t-il poursuivi. Cette découverte, selon lui, permettra de maintenir le cap de la production et même d’augmenter la durée de la mine.

Une production de 14 tonnes en 2018 

L’année 2018 est la première  année complète de production commerciale de la mine d’or de  Fekola. “La production en 2018 s’élève à 439 068 onces d’or soit 14,12 tonnes”, a précisé le directeur pays de B2B Gold. Selon lui, ces chiffres dépassent la limite supérieure de cumul de sa fourchette de prévision comprise entre 420 000 et 430 000 onces soit 13,5 à 13,8 tonnes. “Cette performance exceptionnelle est due au dépassement de la capacité de traitement de l’usine de 12% soit 5,6 millions de tonnes de minerai combiné à un taux de récupération de l’usine de 94,7% contre un budget de 92,7% “, a détaillé Mohamed Diarra.

La part de l’Etat

Selon le premier responsable de la mine d’or de Fekola, sa société a versé́ un total de 10, 948 milliards de F CFA en 2016,  23, 018 milliards de F CFA en 2017 et 50, 887 milliards de FCFA en 2018 à l’Etat malien sous forme de taxes, de redevances, de dividendes et de droits de douanes.

En 2019, la mine de Fekola prévoit de traiter 5,75 millions de tonnes de minerai à une teneur moyenne de 2,44 grammes/tonne et un taux de récupération à 94%. Cela équivaut à 423.142 onces d’or qui devraient être produites en 2019. Les dépenses d’immobilisation, devant être investies en 2019, seront de 48 millions de dollars.

M. Diallo

 L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *