Marché central à Poisson de Bamako: Plus de 7 millions de FCFA d’excédent

L’Agence de gestion du marché central à poisson de Bamako, a tenu, le lundi 22 mai dernier, a son siège sis à Faladié en commune VI du district de Bamako sur la route de l’aéroport, les travaux de la 4ème session ordinaire de son conseil d’administration. C’était sous la présidence de sa Présidente directrice générale, Mme Diawara Aissata Hamata Touré, en présence de l’ensemble des administrateurs de la structure.

pisciculture poisson Exploitation mares

Cette session, a expliqué la présidente du conseil d’administration s’inscrit dans un contexte socio-politique difficile de notre pays. Selon elle, la situation de la campagne de pêche de 2015-2016 au Mali a été caractérisée par un climat sécuritaire douloureux pour notre pays d’où, il est urgent que l’agence s’attaque aux nécessiteux problèmes de transferts de nos mareyeurs et mareyeuses au sein du marché pour atteindre le fonctionnement et le développement de la filière pêche et aquacole.
A cet effet, Mme Diawara Aissata Hamata Touré, a exhorté le marché central à relever le défi majeur de l’autosuffisance alimentaire de la population malienne en matière de qualité de poisson et de bonne conservation hygiénique, d’où une nécessité d’assurer une chaine de froid et de valeur constantes, conformément aux vœux du Président de la République Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, a-t-elle ajouté.
Aujourd’hui, les femmes fumeuses de poisson sont là, nous souhaitons vivement que cela soit un signal fort pour que le reste nous rejoigne dans un bref délai, a espéré Mme Diawara Aissata Hamata Touré. Pour ce faire, elle a expliqué que sur un total bilan de 5. 153. 434. 120 FCFA, le marché central à poisson de Bamako a utilisé 310. 798. 830 FCFA, avec un total des ressources de 317. 944. 252 FCFA et obtenu une situation de trésorerie excédentaire de 7. 145. 422 FCFA de l’exercice écoulé. Selon elle, ces chiffres ont été produits sur la base de pièces, documents et informations qui ont été communiqués, et ceci conformément aux principes comptables. Pour consolider ses acquis, la Présidente directrice générale du marché central à Poisson de Bamako  a invité l’Etat à prendre toutes les dispositions nécessaires pour un démarrage effectif du marché.

Mme Diawara Aissata Hamata Touré a par ailleurs, rappelé que le Japon, à travers son expert Mr Tochihara, a formé 110 acteurs et actrices de cette filières en matière de technique de bonne pratiques d’hygiène et 39 en technique de fumage. Appui qu’elle a vivement salué.

AMTouré

Source: 22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *