Mali : une baisse de la production aurifère

La production aurifère enregistrée en 2021 au Mali a été de 63,4 tonnes contre 71,2 tonnes en 2020, soit une baisse de 2,6% en glissement annuel, a indiqué Baye Coulibaly, chargé de communication du ministère des mines dans une déclaration à la presse.

 

« En 2021, la production déjà arrêtée est de 63,4 tonnes. Cette production est au-delà de la prévision fixée à 60,5 tonnes », a précisé la même source ajoutant qu’en 2020, la production réalisée était de 71,2 tonnes d’or dont 65,2 tonnes provenant des mines industrielles et 6 tonnes de l’orpaillage traditionnel.

Selon Baye Coulibaly, « cette baisse de production annuelle s’explique essentiellement par le fait que certaines sociétés minières ont arrêté pendant quelques mois leurs productions dont notamment la Société des mines de SYAMA, (SOMISY SA), pour plusieurs raisons et le fait aussi qu’on attendait le démarrage de la mine d’or de Faboula Gold et celle de Somika SA à Kalana ».

Il a cité en outre la crise sanitaire liée à la Covid-19, dont des cas positifs qui ont conduit à la fermeture des sites de quelques jours. « Donc toutes ces situations qui ont fait que nous n’avons pas atteint la production annuelle de 2020 », a-t-il précisé.

Source : Sahel Intelligence
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.