MALI: MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION CHARGÉE DE FAIRE L’ÉTAT DES LIEUX DE LA FILIÈRE PAIN

Le gouvernement malien et les acteurs de la filière pain se sont accordés pour mettre en place une commission chargée de faire l’état des lieux du secteur, à la suite d’”une restauration” annoncée des prix des baguettes de pain souhaitée par les boulangers du Mali.

Une commission dans la filière pain mise en place

Lundi, le syndicat malien des boulangers et pâtissiers avait menacé de restaurer à 300 FCFA le prix de la baguette de pain de 300 g, vendu à 250 FCFA depuis 2007 et à 150 FCFA celle de 150 g, cédée à 125 FCFA actuellement, dénonçant entre autres, une hausse des prix des intrants.

Vendu entre 18.500 FCFA et 20.000 FCFA, “le sac de farine de 50 Kg est passé à 25.000 FCFA, il y a trois mois et le prix du carton de la levure est monté 28.000 FCFA, contre 22.000 FCFA en 2007”, a décrié le syndicat des boulangers et pâtissiers malien Ahmed Dembélé.

“Après une réunion, mercredi, entre les autorités maliennes et les acteurs du secteur, il a été décidé de la mise en place d’une commission technique comprenant la direction générale du Commerce de la concurrence et de la consommation, des boulangers, des détaillants, des consommateurs, des industriels et des distributeurs, afin de faire un état des lieux de la filière”, ont fait savoir vendredi les syndicats et autres acteurs de la filière.

Selon le ministre malien du Commerce, Alhassane Ag Moussa, la révision “du prix du pain ne sera pas à l’ordre du jour”, avant cet état des lieux du secteur.

En annonçant lundi leur volonté de retourner aux anciens prix des baguettes de pain au Mali, les boulangers avaient indiqué qu’ils étaient ouverts au dialogue avec le gouvernement pour régler ensemble d’autres problèmes (de ce) secteur, dont le syndicat des employés des boulangeries”, qui n’existait pas.

Source: afrique-sur7

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *