Mali: Les Douanes maliennes mobilisent 52 milliards FCFA en mai

C’est ce qu’indique la direction générale des douanes du Mali. En dépit de la situation de conjoncture au Mali, l’équipe de l’inspecteur général Mahamet Doucara est parvenue à atteindre ce niveau de performance. Ainsi, elle a réalisé une recette globale de 52 milliards de francs CFA contre 50 milliards de francs CFA en avril dernier. 

 

Sous la houlette de l’Inspecteur général Mahamet Doucara, la Direction générale des douanes, vient de verser 52 milliards de FCFA au Trésor public. A préciser que ce montant équivaut à la mobilisation des recettes douanières. En mai dernier,  le montant versé par l’administration douanière est estimé à 50 milliards de FCFA. Ce qui fait une hausse de 2 milliards de FCFA.

Dans la poursuite des efforts de mobilisation des recettes au titre de l’an 2019 à savoir plus de 680 milliards de nos francs, le Directeur général des douanes maliennes maintient le cap par la multiplication d’initiatives.
Il a entamé une série de visites de terrain à l’intérieur du pays à l’occasion desquelles, il a rencontré ses agents et les partenaires des douanes pour échanger et mieux organiser le travail dans la perspective d’apporter au trésor public les ressources à la hauteur des attentes des plus hautes autorités.

En début de mai 2019, il a effectué sa première tournée dans les régions de Kayes, Sikasso et Ségou. A cette occasion, il  a apporté des messages de félicitations et d’encouragement aux agents en poste. Il leur a demandé de travailler beaucoup plus pour atteindre les objectifs fixés et dépasser le cap de 52 milliards FCFA par mois en termes de mobilisation budgétaire.

«Nous sommes allés sur le terrain pour passer le message afin que les agents puissent donner le meilleur d’eux-mêmes pour dépasser le cap actuel des 52 milliards FCFA », a déclaré le DG Doucara qui précise que cette visite intervient après l’analyse de la situation devant aboutir à une prise de nouvelles décisions.

Avant d’expliquer : «Nous avons pris les mesures qu’il faut pour permettre aux Douanes d’atteindre les objectifs fixés. Parmi ces mesures, il y a des messages forts à passer au niveau des Bureaux régionaux et des frontières. Des messages qui invitant essentiellement à une meilleure prise en charge des marchandises. Egalement, le même message au niveau des Bureaux principaux qui consiste à dédouaner conformément à la règlementation en vigueur».

Mahamane Maïga 

lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *