Mali-BOAD : 6,5 MILLIARDS DE Fcfa POUR SOUTENIR LES PME

La Banque malienne de solidarité (BMS) et la Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce-Mali (BSIC-Mali) obtiennent chacune de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), une ligne de refinancement de 6,5 milliards de Fcfa. Les contrats relatifs à ces opérations ont été signés la semaine dernière par le président de l’institution financière régionale, Christian Adovelande, et les patrons des banques concernés : Babaly Ba (Président directeur général de la BMS) et Annour Mahamat Hassan (Administrateur directeur général de la BSIC-MALI). La cérémonie a enregistré la présence du ministre de l’Economie et de Finances, Mamadou Igor Diarra.

 

Banque ouest africaine développement boad conferenceLes deux opérations s’inscrivent dans le cadre d’un programme initié par la BOAD et Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW), la banque allemande pour le développement et la reconstruction qui finance de développement à travers le monde. Ce programme vise à soutenir les petites et moyennes entreprises de l’UEMOA, précisément d’améliorer leur accès aux moyens de financement par le canal du secteur bancaire.
L’accord conclu entre la BOAD et la BMS constitue le troisième du genre entre les deux institutions. Les deux précédentes lignes de refinancement, d’un montant global de 7 milliards de Fcfa, ont permis de refinancer une vingtaine de projets. Les secteurs bénéficiaires de ces financements sont les bâtiments et travaux publics, le commerce, le transport, l’agriculture l’élevage, l’industrie, les hydrocarbures et l’enseignement.
Quant à l’accord signé avec la Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce-Mali (BSIC-Mali), il s’agit de la première opération de ce type réalisée par la BOAD avec cette banque. Les ressources octroyées serviront au financement de projets d’investissements productifs.
Ces lignes de refinancements portent à 113,586 milliards Fcfa, le niveau des financements de la BOAD en faveur du secteur privé malien. « L’appui de la BOAD aux deux banques traduit l’intérêt que notre institution porte au financement des PME, qui constituent la base du tissu économique de nos pays. En cela, elles représentent un puissant levier en matière de création d’emplois et de richesses », a assuré le patron de la BOAD. Christian Adovelande a ajouté que dans le cadre de son Plan stratégique 2015-2019, son institution entend renforcer son soutien aux PME, notamment à travers les lignes de refinancement accordées aux institutions financières nationales.

D. DJIRE

source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.