Mais qui a gagné 384 milliards d’euros en 2013 malgré la crise?

ECONOMIE – Les 300 plus grosses fortunes du monde sont toujours plus riches. Elles ont vu leur patrimoine grimper de 15% en 2013…

billets banque argent euros

524 milliards de dollars, soit 384 milliards d’euros. C’est le montant que les 300 personnes les plus riches du monde ont réussi à récolter rien qu’en 2013. De quoi permettre à leur fortune cumulée d’atteindre 3.700 milliards de dollars. En euros, la somme passe à «seulement» 2.710 milliards d’euros, selon les chiffres publiés ce jeudi par l’agence financière Bloomberg.

Juste avec ce qu’ils ont amassé en plus l’année dernière, les 300 plus gros patrimoines pourraient s’offrir Apple, dont la capitalisation boursière est de 505 milliards de dollars. En France, ils auraient les poches suffisamment profondes pour rafler d’un coup Total, Sanofi, Schlumberger, l’Oréal et BNP Paribas, les autres plus grosses valorisations de la Bourse de Paris.

Bill Gates redevient l’homme le plus riche du monde

La plus belle opération de l’année a été réalisée par Bill Gates. Le fondateur de Microsoft a vu son magot grimper de 15,8 milliards de dollars, soit plus de 11 milliards d’euros grâce au bond de 40% du titre Microsoft en Bourse. Il reprend la première place du classement de l’homme le plus riche avec une fortune de 78,5 milliards de dollars, devant le magnat mexicain Carlos Slim, dont la fortune a fondu de 1,4 milliard de dollars en 2013, à 73,8 milliards de dollars. Ce dernier fait partie des 70 personnes parmi les 300 du classement qui ont vu leur patrimoine diminuer l’an dernier.

C’est le fondateur de Zara qui prend la troisième place du podium avec une fortune de 66,4 milliards de dollars, soit un bond de 14% en douze mois. Amancio Ortega est l’homme le plus riche d’Europe. En prenant la 15ème place du classement, Liliane Bettencourt est la première fortune française avec 34,1 milliards de dollars devant Bernard Arnault, 18ème avec 32,1 milliards de dollars.

Mais alors quid de 2014? Les riches seront encore plus riches, pronostique John Catsimatidis, un milliardaire fondateur de Red Apple interrogé par Bloomberg.

Toujours plus riches, voici les 10 patrons en tête du classement Forbes 2013

Les années passent, l’économie se transforme, mais les milliardaires sont toujours plus riches et plus nombreux (1.426 en 2012, +210 en un an). Et à l’heure où la question du plafonnement des rémunérations des grands patrons fait rage, ces derniers sont pour la plupart des philanthropes.  On les apprécierait presque. Classement garanti sans qatari.

Number one. L’indéboulonnable Carlos Slim pour la quatrième année de suite même si ces ennuis en février dernier avec sa filiale America Movil telecoms pourraient le déloger de sa première place en 2013. Mais crise oblige, sa fortune n’a gonflé que de 4 milliards l’an passé.

Total : 73 milliards de dollars pour le Mexicain.

Bill Gates qu’on ne présente plus. Le co-fondateur de Microsoft dont la groupe a clairement besoin d’une deuxième jeunesse, évalue sa fortune à 67 milliards de dollars. Le philanthrope ultime, c’est lui, avec 28 milliards en donation (surtout via sa fondation). A titre personnel, j’ai donné cinq euros pour les oiseaux du Golfe du Mexique en 2012.

Le podium est complété par un outsider, Amancio Ortega. L’espagnol (ben ouais tout le monde n’est pas à la rue en Espagne) qui a vu sa fortune gonfler de 19,5 milliards en 2012 grâce à Zara et à son portefeuille immobilier. Total: 57 milliards d’euros. Comparé à la dette publique espagnole, c’est rien du tout, donc laissez-le tranquille!

Quatrième. Warren Buffet. L’oracle chute à la quatrième place. Mais il est loin d’être inactif. Déjà sa fortune a pris 9,5 milliards et il a racheté les ketchups Heinz pour 28 milliards il y a un mois (soupçons de délit d’initié, mais on souligne l’effort de relancer le marché des fusions-acquisitions). Total : 53,5 milliards de dollars.

Larry Ellison, ça ne vous dit rien, pourtant c’est le cinquième du classement, avec 43 milliards. Plus sept milliards pour le PDG d’Oracle. Il vient de s’offrir Island Air la semaine dernière, une compagnie aérienne hawaiienne, qui circule entre les iles. En juin, il s’était justement payé une de ces îles pour 600 millions de dollars. Quoi?

Sixième et septième, les frères Koch. Ils investissent dans à peu près tout. Ils pèsent à eux deux 34 milliards. Koch Industries fait +15% de revenus sur an. Vous en aviez entendu parler durant la campagne présidentielle américaine et la vogue des super-pacs pour leur soutien de la droite républicaine.  Comme ils se sont plantés en politique, ils ont vendu pour 1 milliard de dollars de PQ. (ça n’a aucun lien, mais quand même).

Huitième, Li Ka-shing, Hongkongais et à nouveau premier et seul asiatique de ce classement. Avec 31 milliards, il emploie 260.000 personnes à la tête de son conglomérat dans 52 pays. Autant de salariés, en temps de crise, chapeau.

Numéro neuf, une française enfin. L’an dernier quinzième, voici Liliane Bettencourt. On le sait, elle est très riche car depuis quatre ans, son nom est associé à des financements obscurs en politique et dans les îles de l’océan indien. Avec l’Oréal dans sa poche, c’est 30 milliards de fortune en 2012. Et c’est la première femme du classement.

Numéro dix. Il l’a fait, il est dans le classement, Bernard Arnault. Superbe d’arracher cette dixième place alors que l’an passé il était… quatrième. Les calculs réalisés par Forbes sur sa fortune (part dans Dior notamment au lieu de calculer celles dans LVMH) l’ont fait brusquement reculer. L’an prochain, nous n’aurons plus que Bettencourt dans le classement puisque Bernard Arnault sera peut-être devenu… Belge.

 

Source: 20minutes.fr

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *