MAÏS : Première céréale cultivée dans le monde

Le maïs est une céréale originaire d’Afrique, qu’on utilise parfois comme légume. Bien qu’il fasse partie de l’alimentation traditionnelle à travers tout l’Afrique.

 

Aujourd’hui, le maïs est devenu la première céréale cultivée dans le monde, devant le riz et le blé. Récolté en grain ou avec toute la plante, le maïs est largement utilisé dans l’alimentation animale et humaine, et pour des usages industriels. Le maïs est une plante herbacée annuelle de hauteur variable et constituée d’une tige unique de gros diamètre, constituée d’un empilement de nœuds et d’entrenœuds. Au niveau de chaque nœud sont insérés une feuille et un bourgeon axillaire. Le maïs est une plante allogame c’est-à-dire que la fécondation est majoritairement croisée (dans 90 % des cas) et a lieu entre deux plantes distinctes. Les fleurs femelles sont fécondées par le pollen d’une autre plante, l’hybridation est naturelles chez le maïs. Le maïs est une plante en C4, comme le sorgho et la canne à sucre.

Il est moins populaire en Europe où il est davantage réservé au bétail. Très polyvalent, le maïs se présente sous mille et une formes. Il peut être dégusté à même l’épi, congelé, en conserve ou soufflé. On connait aussi ses dérivées telles que la farine, la semoule, l’huile, qui peuvent se retrouver dans une multitude d’aliments, du petit-déjeuner au diner. Les produits céréaliers sont d’une grande importance dans notre alimentation.

L’une des recommandations alimentaires pour la santé des Maliens est de donner la plus grande part aux céréales, pains et autres produits céréaliers ainsi qu’aux légumes et aux fruits. Ces recommandations sont basées sur les résultats d’études épidémiologiques qui démontrent que la consommation de grains entiers serait reliée à un risque moindre de maladies cardiovasculaires et le diabète, de certains cancers et d’obésité. Ces effets bénéfiques seraient reliés à la synergie entre les nombreux composés contenus dans les produits céréaliers à grains entiers, tels les fibres, les antioxydants, les vitamines et les minéraux. Comme la majorité de ces composés sont contenus dans le son et les germes, les céréales ont l’avantage à être consommées le moins raffinées possible.

Des trois céréales les plus importantes sur le globe (blé, riz, maïs), c’est la seule à ne pas être cultivée essentiellement pour nourrir les êtres humains. Un cinquième seulement de la production mondiale leur est destiné, tandis que les deux tiers vont nourrir les animaux et environ un dixième à la fabrication de produits industriels ; plastique, éthanol, huile tirée du germe, fécule, édulcorants (sirop, fructose, dextrose, etc.), produits pharmaceutiques (vitamines C et E, acides aminés, acides organiques, antibiotiques), etc. Le maïs régale petits et grands. Au-delà de son goût inimitable, cet épi à la couleur du soleil est l’un de nos meilleurs alliés santé.

Sira Diarra

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *