Lutte antiacridienne : Les Etats du Liptako Gourma en conclave à Bamako

La salle de conférence de la Direction des Finances et du Matériel, abrite depuis lundi, la 7ème réunion annuelle du Comité technique de coordination de la lutte antiacridienne (CTCLAA) dans les Etats membres de l’Autorité du Liptako-Gourma. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre des Mines du Mali, le Pr Tiémoko Sangaré, ministre de tutelle de l’Autorité de Liptako-Gourma, avec à ses côtés Monsieur Saidou Oua, Directeur général de l’ALG. Etaient présents à la réunion, les représentants de la FAO, de l’UEMOA, de la CEDEAO, du CILSS, les directeurs généraux des centres nationaux de lutte antiacridienne du Burkina, du Mali et du Niger.

tiemoko sangare ministre mines curriculum adema pasj

Le Directeur général, de l’Autorité de Liptako Gourma, Saidou Oua,  dira que cette 7è réunion du annuelle du Comité technique de coordination de la lutte antiacridienne s’inscrit dans le cadre de la mission assignée à l’ALG, porte sur la promotion, le développement harmonieux et intégré de la région du Liptako Gourma, par la mise en valeur en commun dans un cadre régional, des ressources minières, énergétiques, hydriques, agropastorales et piscicoles dans sa zone d’intervention.

A ses dires, c’est aussi un cadre, d’échanges, de partage d’informations et de concertation entre les acteurs de la protection des végétaux, afin de réfléchir sur les voies et moyens pour améliorer la protection et la productivité agricole et pastorale dans la région du Liptako-Gourma, à travers l’opérationnalisation de notre système de veille et d’alerte rapide pour la prévention des attaques des nuisibles des cultures.

Selon Saidou Oua, ce comité a été créé par la décision n°05/013/PCM/ALG du 30 décembre 2005, il se réunit au besoin (02) fois par an et est animé par l’Autorité de développement intégré de la région du Liptako Gourma. Avant de rappeler que la dernière réunion s’est tenue du 02 au 04 juillet 2015 à Ouagadougou.

Le Directeur général de l’ALG a laissé entendre que cette réunion se tient dans un contexte où les préoccupations de lutte phytosanitaire, issues des rencontres précédentes, sont de plus en plus nombreuses et diversifiées.

Le Pr Tiémoko Sangaré a fait savoir que les chefs d’Etats et de Gouvernements du Liptako Gourma sont  heureux, de constater, que la septième réunion du comité technique de la Coordination de la Lutte Antiacridienne se tient à un moment où la sous-région connait une pluviométrie satisfaisante, qui augure de bonnes perspectives en termes de production agro-pastorale.

Toutefois, le ministre Tiémoko Sangaré, a souligné que cette situation ne doit pas faire oublier que la lutte contre les ennemis des cultures requiert une vigilance de tous les instants, pour que les objectifs fixés par les Gouvernements soient atteints, aux plans de la production céréalière, maraichère, fruitière, du développement de l’Elevage et de l’environnement.

Pour terminer, il dira que le Gouvernement du Mali, sous la haute autorité de son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, accorde une grande importance à l’autosuffisance et à la sécurité alimentaire. « C’est pourquoi, il a décidé d’allouer 15% du budget de l’Etat au secteur agro-pastoral au lieu de 10%  recommandés par Union Africaine à ses Etats membres », a conclu le Pr Tiémoko Sangaré.

N’Golo  Coulibaly

Source: Mali-Flash

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.