Les technologies modernes : une alternative pour la promotion de l’électrification rurale

La promotion des bioénergies à travers la production d’électricité et de l’énergie domestique à base de biomasse, le développement des cultures énergétiques, la mise en place d’infrastructures de formation en bioénergie et la promotion des investissements et des transferts de technologie bioénergie au Mali : telles sont, entre autre, les ambitions de la société de droit privé malien dénommée Eco Power Sahel.

L’Eco Power a pour objectif de promouvoir l’électrification rurale à partir des technologies modernes fonctionnant à base de la biomasse solide et du biogaz d’une part, et d’autre part du biodiésel obtenu à partir des huiles végétales, présentant l’avantage d’être renouvelables et non polluants. Dans le cadre du partenariat public-privé au Mali, la société a signé, le 29 novembre 2013, un protocole de partenariat avec l’agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB) sous le N°EPS- ANADEB-PP/2013.

Dans le cadre de la promotion de son domaine d’intervention, la société Eco Power Sahel, en collaboration avec ses partenaires locaux et internationaux, a initié deux programmes phares. Il s’agit en l’occurrence du Programme d’Énergie Domestique et de l’Approvisionnement durable en Combustibles Domestiques (PEDACOD). Puisqu’au Mali, plus de 85% des exploitations forestières vont à la satisfaction des besoins en énergie domestique, surtout le bois de chauffe et le charbon de bois. Faut-il le rappeler, ce programme a pour objectif de contribuer à la promotion des foyers améliorés à combustibles biomasse solide ou liquide à partir d’une technologie moderne et efficace afin de renverser cette tendance et de protéger durablement l’environnement.

Le second programme initié est le Programme d’Électrification Rurale et de Promotion des Cultures Énergétiques (PERPCE). Un programme qui se justifie par le fait que plus de 85% de la population malienne vit dans les zones rurales et toutes les villes maliennes sont entourées de zones rurales. La plupart des études réalisées sur les potentialités en ressources Biomasse au Mali montrent que des quantités énormes de déchets agricoles et forestiers sont brulées ou détruites chaque année sans être valorisés dans les zones rurales qui ne disposent presque pas d’électricité.

Société de droit privé malien, dont le capital est détenu par des maliens, l’Eco Power est enregistrée au registre du commerce sous le N°MA-BKO-2013.B.63 en date du 22 février 2013. Cette date marque le début des activités de l’Eco Power, en tant que société en République du Mali

Seydou Karamoko KONÉ

 

Source: Le Flambeau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.