Le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim aux forces vives de la 5ème région : « Je reviendrais sans tarder à Mopti pour le lancement de la zone industrielle si jamais il y a un engouement des acteurs industriels… »

Le Gouvernement  du Mali a  adopté un ambitieux  programme de restructuration et de mise à niveau des entreprises.  Il  vise à favoriser la modernisation de l’outil de production  des unités industrielles de notre pays et la compétitivité des acteurs économiques locaux. C’est ce message fort que  le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, à la tête d’une forte délégation, est venu  apporter aux forces vives de  la région  de Mopti.  Il les a  rencontrées  le vendredi 03  février à la Chambre Régionale  de Commerce et d’Industrie.

Après le mot de bienvenue du représentant du  maire de Mopti, tour à tour, les responsables politico-administratifs et les opérateurs économiques de la région ont intervenu. Le président du Conseil de Cercle de Mopti, Sory Ibrahim Touré, a regretté qu’en « dépit de ses potentialités agro-sylvo-pastorales,  la région n’arrive pas à démarrer  sur le plan économique ». Ainsi a-t-il demandé au gouvernement de dynamiser l’ensemble des secteurs. Ce, pour aider à la création d’emplois.

Quant au gouverneur, Gal  Sidy Allassane  Touré, il a attiré l’attention du ministre sur le fait qu’il n’y avait en 2017  que  34 unités. C’est pourquoi, le Chef de l’exécutif régional recommande au gouvernement de s’atteler à l’aménagement rapide  de la zone Industrielle de Mopti. Ce, afin que les opérateurs économiques locaux puissent s’y installer et exercer confortablement leurs activités. Ce qui était  en réalité l’objet principal du déplacement du ministre du Développement Industriel dans la région de Mopti.

Ainsi, dans le cadre de  la mise en œuvre  du programme d’aménagement de la zone industrielle de Sévaré, Mohamed Ali Ag Ibrahim a informé que toutes les unités industrielles pourraient bénéficier  d’une assistance multiforme et d’un accompagnement incitatif pour renouer avec la rentabilité et la performance. D’où la création d’une zone industrielle  bien aménagée dans  un environnement  adéquat pour  y  installer les  unités.  A cet effet, le ministre  a invité l’ensemble des forces vives de la région à postuler pour une place dans la zone industrielle de Mopti.

Toutefois,  il a averti  que les opérateurs intéressés devront procéder à la fourniture  aux  services compétents d’un projet industriel  bien structuré. Et que seuls les dossiers qui répondront  aux critères définis, pourront acquérir des  parcelles pour l’installation de leurs unités industrielles.  Mohamed Ali Ag Ibrahim a affirmé : « Je  reviendrais  sans tarder à Mopti  pour le lancement de la zone industrielle si jamais il y a un engouement des acteurs industriels  pour la réservation de parcelles ». D’autant que des dispositions seront prises pour l’opérationnalisation de la zone industrielle de Mopti « dans les plus brefs délais possibles ».

Après avoir recensé  toutes les doléances et observations des forces vives de Mopti, le ministre du Développement Industriel les a rassurées  que  « L’Etat jouera toute sa partition pour donner un souffle nouveau à l’industrialison  de notre pays, le Mali ». Ainsi a-t-il demandé aux forces vives de Mopti de redoubler d’efforts. Car «  nous appartenons à des espaces communautaires au sein desquels toute entreprise doit être « compétitive ou périr » pour  plus  de rentabilité.

Ce qui  exige  que les produits Made in Mali doivent  respecter  les normes internationales de qualité.  A cet effet, le ministre a informé que l’Agence de Normalisation  et de Promotion de Qualité (AMANORM) se tiendra à l’entière disposition des entrepreneurs afin que leurs produits soient conformes aux standards internationaux reconnus. Toutes choses qui leur permettront d’accéder aux marchés extérieurs. D’après  le ministre, seul  le renforcement de la base industrielle  permet au Mali de tirer le meilleur parti de l’intégration régionale  et de la mondialisation. La rencontre s’est achevée par la remise aux Forces vives, du livret : « vision présidentielle du Développement  Industriel au Mali ».

Gaoussou M Traoré envoyé spécial à Mopti

 

Le Challenger

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *