Le groupe Eléphants vert a ouvert son usine organique au Mali, la deuxième de la sous région après le Maroc

Cette usine est située à Ségou, dans la zone industrielle de  Pelengana  sur la route de Markala. Bâtie sur une superficie de plus de six hectares, elle a une capacité de production de 50 000 tonnes par an extensible à 100 000 tonnes avec un coût d’investissement de plus de cinq milliards de nos francs. La cérémonie d’inauguration officielle a réuni le Ministre de l’Agriculture, Monsieur Kassim Denon, le Ministre du Commerce et de l’Industrie, Monsieur Abdoul Karim Konaté dit Empé,  la grande famille Eléphant vert, les autorités administrative et politique  de la région et une forte représentation du monde agricole.

Kassoum Denon ministre agriculture abdel karim konate ministre commerce industrie Inauguration usine societe elephant vert

Installé au Mali depuis  2012, le groupe Eléphant vert s’est donné comme mission d’apporter une solution  aux problèmes du monde de l’agriculture à savoir : la destruction des terres et l’épuisement des sols qui conduisent à l’insécurité alimentaire. Pour le groupe Eléphant vert, c’est possible de relever ces défis en changeant les pratiques agricoles. A les entendre,  il existe déjà des solutions innovantes pour remplacer partiellement ou totalement les intrants conventionnels (phyto & engrais) et généraliser une nouvelle agriculture performante, saine et durable.

Mme le Maire de la commune de Pélengana, Diabaté Mamou Bamba, pour sa part, a saisi l’occasion pour exprimer toute sa joie et celle de toute la population locale. A ses dires,  c’est avec beaucoup de  fiertés que la population locale  accueille cette nouvelle usine. Zone de tradition de grande culture, cette usine va non seulement être bénéfique pour la commune de Pélégana mais aussi pourra réduire l’exode des jeunes en les offrant des opportunités d’emploi chez eux. Madame le maire a enfin tiré l’attention du groupe Eléphant vert sur l’emploi des jeunes de la localité.

« Nous ne sommes pas une entreprise comme les autres, explique la directrice Eléphant vert France ». Car,  « nous innovons en collaboration   avec les agriculteurs  pour mieux connaitre leurs difficultés. Et  notre partenaire Antenna Technologies (une fondation spécialisée dans la recherche suisse) se charge de leur  apporter de meilleures solutions ». Mme la directrice  Oumou Sidibé a informé le public  que le choix de Ségou n’était pas fortuit. Ce choix est dicté par les potentialités agricoles et l’emplacement stratégique de la région. En réponse à la préoccupation du Maire de la commune,  Mme la directrice  a rassuré que 80% du personnel de l’usine et des matières premières utilisées dans la production proviendront  de la région de Ségou et  des communes environnantes. Elle dira également que cette usine ne sera que ce que la volonté du gouvernement voudra car elle vient en appui à l’état qui consacre 15% de son budget au secteur.

Pour les ministres kassim Denon  et Abdoul Karim Konaté respectivement de l’agriculture, du commerce et de l’industrie, cette infrastructure ne peux que réjouir le gouvernement  et vient compléter l’effort déjà entamé par le gouvernement dans la recherche des voies et moyens pour faire de l’agriculture le fer de lance de l’économie rurale. L’état  va  s’occuper de   cette usine qui vient contribuer à la protection du sol Malien avec des produits 100% Maliens tout en assurant une meilleure productivité.

Le groupe Eléphant vert peut compter sur l’appui et l’accompagnement du des autorités qui lui accordent déjà les avantages spécifiques pour faciliter son insertion.

Issa Djiguiba, envoyé spécial à Ségou       

 Source : Le Pays
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *