Le CEO d’Orange Midle East And Africa, Alioune N’Diaye l’a révélé face à la presse “Plus que jamais nous croyons au potentiel du Mali et nous continuerons à investir. “

Au terme de sa mission au Mali, le nouveau Directeur Général d’Orange Middle East And Africa, Alioune N’Diaye, a animé une conférence de presse, le mercredi 19 juin, à l’hôtel Sheraton. L’objectif était d’expliquer aux hommes de médias les perspectives d’Orange-Mali. Il avait à ses côtés le DG d’Orange-Mali, Brelotte Ba et la Directrice des Ressources Humaines d’Orange Middle East And Africa, Valerie Boulanger.

L’ancien DG d’Ikatel au Mali, Alioune N’Diaye, a expliqué qu’au cours de sa visite, il a été reçu successivement par les plus hautes autorités du Mali. « Ces échanges ont essentiellement porté sur les perspectives et les orientations stratégiques du Groupe Orange à court, moyen et long termes sur le continent« . A l’en croire, le Groupe Orange poursuivra sa croissance sur le continent.

Et cela, grâce aux relais de croissance que sont la Data, Orange money, le B2B et le développement des nouveaux services digitalisés que sont le mobile Banking, l’énergie et les services fondamentaux sur la connectivité. « Je témoigne ma solidarité à l’endroit du peuple malien. Je lui reformule mes meilleurs vœux pour le retour définitif de la paix au Mali« , a-t-il dit.

Parlant des perspectives, le CEO Alioune N’Diaye a souligné qu’Orange-Mali entend continuer sa transformation digitale au Mali. « Plus que jamais, nous croyons au potentiel du Mali et nous continuerons à investir », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’ils vont installer à Bamako Orange-Mali Digital Center. Cette structure permettra d’aider les personnes à innover dans le domaine du digital. Aussi, on sera crée Orange Fab, qui va soutenir les jeunes start-ups dans leurs projets.

D’après lui, Orange-Mali reste le premier en matière d’innovation. Puisqu’il a été le premier à aller sur la 3G et la 4G au Mali, « Notre ambition est d’assurer la connectivité aux Maliens à travers nos meilleurs services« , a-t-il souhaité.

Répondant à la question du journaliste sur les bénéfices générés par Orange au Mali par rapport à d’autres pays de la sous-région, il dira que c’est parce que les autorités maliennes ont créé de meilleures conditions qui permettent à Orange-Mali de mener ses activités.

Il révélera qu’au Mali, il y a plus de téléphones actifs que la population malienne. Aussi, dit-il, sur 100 F CFA de bénéfice, Orange investit 14 FCFA au Mali.

Pour sa part, le Directeur général d’Orange-Mali, Brelotte Ba, a souligné qu’en matière de Responsabilité sociétale, Orange, à travers sa Fondation, a investi 600 millions de FCFA au Mali, en 2018.

OB

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *