La Zone UEMOA séduit les investisseurs américains

  • Les investisseurs présents et les responsables de Bloomberg L.P. ont montré un grand intérêt pour l’Afrique en général et pour la zone UEMOA en particulier.

uemoa logo effigie embleme cedeao

Le chef de l’Etat béninois, Thomas Boni YAYI, a récemment présidé la troisième édition des BRVM Investment Days qui s’est tenue à New York au siège de Bloomberg, leader mondial de la diffusion d’informations financières.

Cette édition a enregistré plusieurs personnalités de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), notamment le Premier ministre du Bénin, Lionel ZINSOU, le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Charles Koffi DIBY, la représentante du président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), le président des Conseils d’Administration de la BRVM et du DC/BR, Pierre Atépa GOUDIABY, le directeur général des deux structures centrales du Marché financier régional de l’UEMOA, Edoh Kossi AMENOUNVE, ainsi que le président de Bloomberg, Peter GRAUER.

Les représentants de l’UEMOA et de la BOAD ont, à cette occasion, présenté une vision prospective de l’Afrique mettant en avant les performances économiques de l’Union, ses perspectives, ainsi que le potentiel d’investissements dans le secteur public et privé en vue de susciter davantage l’intérêt des investisseurs américains.

Les dirigeants de la BRVM et du DC/BR ont, de leur côté, saisi cette occasion pour présenter l’état de mise en œuvre de leur nouvelle stratégie, les résultats obtenus au cours des trois dernières années (doublement de la capitalisation du marché et de la valeur quotidienne des transactions, nouvelles introductions en Bourse, etc.) ainsi que les ambitions de la place boursière à l’horizon 2020, notamment l’intégration des Bourses de la CEDEAO (BRVM, Nigéria, Ghana, Sierra Léone, Libéria, Cap-Vert).

L’organisation, le fonctionnement ainsi que les innovations attendues sur le marché de la dette souveraine de l’UEMOA ont également été présentés par l’Agence UMOA-Titres et les Trésors publics nationaux présents. Les performances des sociétés cotées ont été présentées et des sujets d’intérêt commun, comme la notation, l’avenir du Franc CFA, les crises politiques en Afrique, ont été débattues.

Les investisseurs présents et les responsables de Bloomberg L.P. ont montré un grand intérêt pour l’Afrique en général et pour la zone UEMOA en particulier, en raison du potentiel de croissance de cette zone et ont souhaité avoir plus régulièrement des informations sur les Etats et le secteur privé notamment les sociétés cotées, ce à quoi Bloomberg devra largement contribuer.

Cette opération de «séduction» des investisseurs et de la diaspora africaine aux Etats-Unis a donc tenu ses promesses. Rendez-vous a été pris en février 2016 à Dubaï et Abu-Dhabi pour la 4ème édition destinée aux investisseurs du Moyen-Orient.

Source : webmanagercenter

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *