La BDM devient la Banque de l’Union suite à une expansion dans l’espace UEMOA

La Banque de développement du Mali (BDM-SA) accélère sa mue. La banque, qui va s’installer cette année en Côte d’Ivoire et au Burkina-Faso après avoir planté son drapeau en  Guinée-Bissau, a décidé de changer sa dénomination pour marquer cette expansion dans la sous-région ouest-africaine, selon une information rapportée par le journal malien Les Echos le 8 janvier.

bdm sa

La BDM s’appellera désormais Banque de l’Union.  «Nous allons créer une banque universelle de développement. C’est pourquoi nous avons décidé de l’appeler la Banque de l’Union (BDU). Ce projet est porteur de synergies», a précisé Abdoulaye Daffé (photo), PDG de BDM SA. Selon lui, l’objectif de la première banque du Mali, à terme, est de développer une banque régionale, présente dans l’ensemble des pays de la sous-région.

En 2005, la BDM  avait ouvert une filiale en Guinée-Bissau, la Banque de l’Union-Guinée-Bissau. Après cette expérience réussie, les actionnaires  de la banque malienne ont convenu de poursuivre cette stratégie d’expansion dans la sous-région. Dans ce cadre, la BDM a  obtenu récemment l’agrément des autorités financières régionales pour s’installer Côte d’Ivoire et au Burkina Faso. Fin décembre dernier, la Banque ouest-africaine de développement (BOAD)  a annoncé une prise de participation de 20% dans le capital de  ces deux nouvelles filiales qui devraient ouvrir leurs portes en 2014. Pour chacune des deux filiales,  qui vont s’appeler respectivement Banque de l’Union-Côte d’Ivoire (BDU-CI) et Banque de l’Union-Burkina-Faso (BDU-BF), le capital se répartira à hauteur de 60% pour la BDM SA, 20% pour la BOAD, 10% pour le secteur privé malien et 10% pour la Chambre de commerce du pays concerné.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *