Kéniéba : VIVE TENSION ENTRE LES POPULATIONS ET LA COMPAGNIE MINIÈRE B2GOLD

La tension est vive dans le cercle de Kéniéba. En effet, un différend oppose les populations de Menankoto et la compagnie minière B2Gold à propos de l’exploitation d’un site minier. Les orpailleurs qui ne veulent pas quitter les lieux, estiment que la zone est située en dehors de la concession de B2Gold. Des porteurs d’uniforme venus de Bamako et Kayes, se sont rendus sur place afin d’éviter tout affrontement entre les protagonistes.

Selon des documents consultables à la direction régionale de la géologie et des mines de Kayes, la compagnie minière B2Gold détient un permis de recherche (n°2016-1984/MM-SG du 10 Juin 2016) qui couvre un rayon de 52 km2 à Menankoto sud. Dans le cercle de Kéniéba, la société dispose également des concessions minières à Médinandi (75km2), Bantako-Est (57km2) et Sanoukou (23km2). «Les villageois voulaient attendre l’hivernage pour libérer la zone d’exploitation de Menankoto», a confié le directeur régional de la géologie et des mines, Mahamadou Camara, qui a assisté le 24 mars dernier à Kéniéba à une réunion sur ce problème. Cette rencontre a enregistré la participation des officiels, dont des représentants du ministère des Mines et du Pétrole, des autorités régionales et locales et des parties en conflit.
Selon Mahamadou Camara, les autorités étaient à pied d’œuvre pour apaiser la tension. Le préfet de Kéniéba a tenu hier une réunion avec les protagonistes afin de résoudre la situation.

Bandé Moussa SISSOKO
AMAP-Kayes

 

Source: Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *