Journées annuelles du club des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique: Le Dr Boubou Cissé, satisfait des efforts déployés dans le cadre de l’inclusion financière

Le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances, Dr. Boubou CISSÉ a présidé la cérémonie d’ouverture des Journées Annuelles du Club des Dirigeants de Banques et Établissements de Crédit d’Afrique (JACDBECA).

C’était hier jeudi 13 février 2020 à l’Hôtel Sheraton, en présence de la présidente du Club des Dirigeants de Banques et Établissements de Crédit d’Afrique; du représentant du président de l’Agence Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (AMAO); du Représentant de la Banque de la République du Burundi; du Directeur National de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour le Mali; du président de l’Association Professionnelle des Banques et Établissements Financiers du MALI (APBEFMali), et de la Fédération des Associations Professionnelles des banques de l’ Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA); des Directeurs Généraux des Banques et Établissements de Crédit; des membres du Club des Dirigeants et Établissements de Crédit d’Afrique.

Au cours de cette Journée Annuelle du Club des Dirigeants de Banques et Établissements de Crédit d’Afrique (JACDBECA), la présidente du Club, Aïssata Koné Sidibé, a formulé que 90% des entreprises africaines bénéficient de financements bancaires pour la réalisation de leurs opérations de leurs opérations. Selon elle, la fonction de financier est de plus en plus limitée par le respect des nouvelles règles émises par le régulateur. Pour sa part, le Directeur national de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), M. Konzo Traoré, a affirmé: «la BCEAO a entrepris des réformes dans le cadre d’une démarche participante impliquant l’ensemble des acteurs. Aussi, des structures de concertations, comprenant à la fois le régulateur et les banques de la zone ont ainsi été mises en place. En outre, il a ajouté que, malgré les contraintes, les réformes introduites étaient nécessaires dans un monde en perpétuel changement.

Quant au Premier ministre, Dr Boubou Cissé, il a souhaité au nom du Gouvernement et en son nom propre, la bienvenue à Bamako des experts financiers, à cette occasion de la 31ème édition des Journées Annuelles du Club des Dirigeants de Banques et Etablissements de Crédit d’Afrique. Sous la thématique: «Les préoccupations des banques africaines, face aux nouvelles contraintes réglementaires». Le Premier ministre, Boubou Cissé, a notifié que le financement de l’économie nationale dans le nouveau contexte réglementaire reste une grande préoccupation des pouvoirs publics et des autorités monétaires qui, par ailleurs, œuvrent inlassablement au quotidien, pour susciter l’accroissement des financements bancaires et, par ricochet, une inclusion financière durable des populations. En cela, il dira que: «les présentes Journées Annuelles constitue pour nous pouvoirs publics, la preuve rassurante des réflexions profondes qui continuent d’être menées notamment sur l’impact de ce dispositif sur le financement de l’économie et le rôle important des banques et établissements de crédit. Il s’agit en particulier, des moyens d’assurer la promotion d’une épargne stable et sécurisée, du financement adéquat des besoins des agents économiques, du développement de services et produits bancaires innovants, diversifiés et adaptés aux besoins de l’économie et des populations». En outre, cette rencontre pourrait offrir l’opportunité d’explorer les moyens

Nouvel Horizon

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *