Investissements : Igor démarche les investisseurs arabes

Sur invitation du ministre des Finances du Royaume d’Arabie Saoudite, le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadou Igor Diarra a été reçu  en audience le 30 août 2015 par  Yousef Al Bassam, Vice Président, Directeur Général du Fonds Saoudien pour le Développement à Riyadh. Le lendemain 31, il a été recu en audience par Docteur Ahmad Mohamed Ali, président  de la Banque Islamique de Développement (BID).

mamadou igor diarra ministre economie finances

Pour la 1ere étape de son périple, l’occasion a été bonne pour passer en revue la coopération entre le Mali et le Fonds Saoudien dont l’illustration est, de nos jours, les projets suivants en cours d’exécution : Projet de développement agricole en aval du barrage de Manantali ; Projet saoudien d’hydraulique rurale, Phase IV ; Projet de construction du seuil de Djenné et Projet de construction du barrage de Taoussa.

Le ministre de l’Economie et des Finances, au nom du gouvernement du Mali, a fait part au Directeur du Fonds Saoudien, pour financement, un certain nombre de nouveaux projets importants comme : le projet de réhabilitation de la route Sévaré – Gao ; le projet 4ème Pont de Bamako ; le projet hydraulique de Tombouctou et le projet d’adduction d’eau potable de Bamako à partir de la localité de Kabala  et la Route Sikasso-Zegoua.

Le ministre a fait également part au Directeur du Fonds saoudien  de l’invitation de son Institution, par le l’OCDE à la conférence des donateurs du Mali le 22 octobre 2015 à Paris.

Le Fonds Saoudien pour le Développement a confirmé son attachement au Mali et sa disponibilité à analyser favorablement les requêtes qui lui sont soumises et confirmé sa participation à la Conférence de Paris ainsi qu’à la Table ronde des bailleurs de fonds pour le financement de la 2ème Phase du projet d’adduction d’eau potable de Bamako à partir de Kabala.

Des conventions de financement signées avec la BID

Le 31 aout, le ministre de l’Economie et des Finances a passé en revue la coopération entre le Mali et la Banque avec 15 projets en cours d’exécution à savoir : le projet de Développement Agricole à Djenné ; le projet d’Appui au Développement Rural de Tien Kounou/Tamani ; Projet de Développement Rural Intégré du District de Kita et de ses   environs Phase II ; le projet d’Amélioration de la Productivité des Petits Exploitants pour l’Afrique Subsaharienne ; le projet Village du Millénaire au Mali ; le projet de Renforcement de la Résilience contre l’Insécurité Alimentaire au Mali ; le projet d’Achat de Produits Alimentaires (Murabaha) , le projet d’Aménagement du barrage de Taoussa ;  le projet de financement de la Centrale de Balingué II ;  le projet d’Alimentation en Eau Potable de Bamako à partir de Kabala ;  le projet d’Approvisionnement en Eau Potable de Kalabancoro Phase I ; le projet d’hydraulique de l’UEMOA ; le projet de viabilisation de 1552 logements sociaux ;  le projet de Réalisation de 500 Logements Sociaux  et le projet d’Achèvement des Travaux de Modernisation et d’Extension de l’Aéroport International de Bamako  Sénou.

Le Ministre de l’Economie et des Finances, au nom du Gouvernement du Mali, a fait part au Président de la Banque Islamique, pour financement, d’un certain nombre de nouveaux projets importants comme : le projet de réhabilitation de la route Sévaré – Gao ; le projet d’adduction d’eau potable de Bamako à partir de la localité de Kabala ; l’Auto – Route Sikasso-Zegoua ; le Projet de construction de la route Didiéni-Goumbou-Nara- Frontière Mauritanie ; le Programme de reconstruction Post conflit des régions du Nord ;

Les deux parties ont également évoqué les pistes de coopération dans le domaine du financement des études et  la réalisation des petits barrages ainsi que le WAQF qui constitue un instrument de financement de la BID (Fonds du Waqf)  destiné aux actions de soutien d’urgence  (secours)  et de développement.

Le ministre a fait également part au Président, de l’invitation de son Institution par l’OCDE  à la Conférence des Partenaires et  Amis  du Mali le 22 octobre 2015 à Paris.

La Banque Islamique de Développement a confirmé sa solide coopération avec  Mali et sa disponibilité à continuer à appuyer le Mali par le financement  de nouveaux projets  qui lui sont soumis. Il a aussi confirmé sa participation à la Conférence de Paris ainsi qu’à la Table ronde des bailleurs de fonds pour le financement de la 2ème Phase du projet d’adduction d’eau potable de Bamako à partir de Kabala.

Cette audience a été également l’occasion de la signature d’un Accord de prêt et d’un Accord d’Istinaa relatifs au financement du Programme de Développement des ressources animales et aquatiques dans le sahel Occidental pour un montant total de 13 640 000 euros soit environ 8,95 milliards de F.CFA.

En marge de cette fructueuse rencontre, le Ministre a rencontré le président de la Chambre de commerce de Djeddah avec qui  il a été question de renforcement des relations commerciales entre le Mali et le Royaume d’Arabie Saoudite  pays. Le ministre a invité le président de la Chambre de Commerce à se rendre à Bamako accompagné d’opérateurs économiques en vue d’une coopération qui offrira une multitude d’opportunités de développement économique.

Rassemblés Malick

Source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *