Industrie du Mali : Trois entreprises équipées

Le Bureau de restructuration et de mise à niveau des entreprises industrielles (BRMN) a remis, hier dans ses locaux, des équipements de production à des entreprises diagnostiquées et des services d’appui conseil au secteur de l’industrie. La cérémonie organisée à cet effet a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce, Adama Yoro Sidibé.

 

La valeur du don est estimée à plus de 24 millions de Fcfa. Il est reparti en trois lots. Le premier, composé d’un moteur électrique 60 KVA-48KW insonorisé et accessoires, d’une moto taxi et de matériels informatiques (un ordinateur de bureau et un portable), a été donné à Keitala Négoce qui opère à Sikasso dans la transformation agroalimentaire. Comprenant un four de cuisson pâtissier Air pulse, un batteur cuve de 40 litres, un groupe électrogène 25 kWh, la seconde partie a été remise à la Boulangerie «Les Halles de Bamako».

Des onduleurs APC (Onduleur Smart 1500VA 230V et d’onduleur APC-BACK-UPS 650VA 230V), troisième composante de la donation, ont été offerts à l’entreprise Syatels industrie S.A.

Cette cérémonie de remise rentre dans le cadre de la mission du BRMN consistant à accompagner les entreprises en vue de renforcer leur compétitivité, a expliqué son directeur général.

«Il s’agit de les aider à produire mieux, à bon prix et en qualité», a ajouté Hamadoun Abba. Pour ce faire, il leur faut des équipements comme ceux qu’ils viennent de recevoir. Parlant des critères de choix, il a assuré que les bénéficiaires manquaient d’équipements de production et de moyens de transport des matières premières. «C’est dans ce cadre-là que l’étude ayant permis de les identifier a conclu que si on leur donnait ces outils, leur productivité pourrait augmenter», a justifié le patron de BRMN.

Ajoutant que des actions de renforcement des capacités destinées au personnel de ces sociétés sont prévues. Cela, pour leur apprendre à respecter les normes établies en la matière, a-t-il argumenté.

Promotrice de Keitala Négoce, Djalia Keita s’est réjouie de recevoir ces équipements qui répondent, selon elle, à leurs besoins. «J’avais de sérieux problèmes d’électricité chez moi. Cela faisait deux ans que les activités dans mon usine à Sikasso étaient bloquées à cause de problème d’électricité. Ces matériels vont alors me rendre un grand service», a-t-elle confirmé.

Auparavant le secrétaire général du ministère de l’Industrie et du Commerce avait, dans son discours d’ouverture, rappelé que le Programme de restructuration et de mise à niveau vise à soutenir et accompagner nos entreprises de production afin de mieux résister aux effets néfastes pouvant découler de différentes formes de crises auxquelles peut être confrontée une entreprise ou le secteur industriel.

«En tant que dispositif de renforcement des capacités et de mise à niveau de notre appareil productif industriel, il permet d’accroitre la production industrielle, l’offre et la compétitivité des produits ainsi que l’attrait des investissements», a insisté Adama Yoro Sidibé.
Il s’est dit convaincu que ces prestations du BRMN permettront, dans un bref délai, d’apporter à notre économie de la valeur ajoutée à hauteur de souhait.

Amadou GUÉGUÉRÉ

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *