Gouvernance: Le SNGP forme une trentaine d’inspecteurs des départements ministériels en techniques et outils d’audit.

La ministre de l’élevage et de la pêche a présidé ce matin à l’inspection de l’élevage et de la pêche la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation en techniques et outils d’audit des inspecteurs des départements ministériels. Financé par le programme d’appui à la gouvernance locale de l’USAID, cette formation de 5 jours permettra de renforcer les capacités techniques des structures de contrôle en matière d’audits selon les normes internationales, au niveau national et régional.

Apres la section des comptes de la Cour Suprême, c’est au tour des inspecteurs des départements ministériels de bénéficier ce programme de renforcement de capacités du programme d’appui à la gouvernance locale de l’USAID. Ces 5 jours de formation permettront de renforcer les capacités techniques d’une trentaine d’inspecteurs.

L’inspecteur en chef du ministère de l’élevage et de la pêche Dr Mahamadou SAKO s’est réjoui de cette session tant attendue: ‘’ Nous avons bénéficié d’une grande sollicitude de la part du programme SNGP et du contrôle général de services publics pour que ce jour soit. Madame la ministre, l’ensemble du personnel de l’inspection de l’élevage et de la pêche, et tous les inspecteurs ici présents vous donnent l’assurance de s’impliquer résolument dans la mise en œuvre de ce programme de formation et de ne ménager aucun effort pour traduire les concepts qui seront développés dans les actes de tous les jours‘’

Entamé depuis une décennie, la réforme des finances publiques axées sur l’atteinte des résultats, et la gestion budgétaire en mode programmé ont pour but d’assurer la bonne gouvernance et d’améliorer la croissance et les conditions de vie des populations. Toutes choses qui cadrent bien avec les missions de la SNGP : ‘’ Ce programme sans nul doute concoure à la réalisation de  la vision nationale sur les structures de contrôle du Mali. Le cadre de concertation que vous aviez initié entre le contrôle des services publics, la section des comptes de la Cour suprême et le bureau général depuis le 26 mai, ainsi que le travail avec les inspections ministériels va aider davantage le gouvernement dans la coordination et l’exécution des missions de contrôles afin d’avoir plus d’impact avec les citoyens’’ dira la chef de la composante 3 de  SNGP Diarra Zeynabou N’diaye.

Pour la ministre de l’élevage et de la pêche Dr Kané Rokia Maguiraga, cette formation est un grand appui pour les inspecteurs de divers horizons. Elle a apprécié les efforts de l’USAID pour la bonne gouvernance dans notre pays ’’ C’est le lieu de remercier l’USAID à travers le projet SNGP pour avoir accédé à la requête de financement de cet important programme de formation dont l’impact dépasse le seul cadre de l’inspection de l’élevage et de la pêche’’, affirmera-t-elle.

L’intervention du programme Mali SNGP vient à un moment où le gouvernement du Mali est plus que jamais résolument engagé à se forger un avenir démocratique résilient et prospère en parachevant le processus de réformes engagées dans le domaine de la gestion et de la bonne gouvernance, de la décentralisation et de de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale.

Maliplume

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *