Forum invest in Mali : Le Président Ibrahim Boubacar Keita donne le ton de la grande mobilisation.

« J’appelle solennellement et vivement l’ensemble des forces vives du Mali, tous les membres du gouvernement et les opérateurs économiques à se mobiliser, à travailler de façon sincère et de faire de ce rendez-vous international de l’investissement et de l’émergence du Mali, le plus grand succès possible » a dit le Chef de l’Etat

ibk ibrahim boubacar keita president Forum Invest in Mali chef entreprise operateurs economique industrielle

L’organisation, du moins, la grande mobilisation du Forum des investissements pour « changer le narratif du Mali » va bon train.  L’évènement qui se tiendra les 7 et 8 décembre prochains, conçu comme le rendez-vous international de l’investissement et de l’émergence du Mali, est suivi au plus haut sommet de l’Etat. En effet, l’enjeu de cette grande rencontre économique et financière est double. D’une part, il s’agit de « changer le narratif du Mali » dans l’opinion publique internationale et d’autre part, de rassembler dans un creuset unique, les énergies maliennes, africaines et plus largement la communauté économique internationale pour mettre en œuvre des opportunités gagnant-gagnant.

soumeylou boubeye maiga Forum Invest in Mali chef entreprise operateurs economique industrielle

A trois mois de ce rendez-vous, l’heure est à la grande mobilisation nationale. Organisé par le Gouvernement du Mali, sous le haut patronage du Président de la République, avec le soutien de la Banque Mondiale et d’autres partenaires au développement du Mali, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a lancé, le jeudi 07 septembre dans la salle des banquets du palais de Koulouba, le compte à rebours de ce Forum. Il avait à ses côtés, le  ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Monsieur Konimba Sidibé, le président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly, le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, Mamadou Baba Sylla et le directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali), Moussa I. Touré, maitre d’œuvre de l’évènement. Il s’agissait de donner officiellement le ton à la grande mobilisation. Pour la circonstance, plusieurs membres du gouvernement, les représentants des forces vives, les chefs d’institution de la République, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali étaient présents. Mais aussi un parterre d’opérateurs économiques, des partenaires techniques et financiers et les diplomates accrédités au Mali.

Le pari du Mali ! » : C’est par ces mots que le Président Ibrahim Boubacar Keïta a conclu la rencontre, en lançant le compte à rebours de l’événement, qui se tiendra les 7 et 8 décembre 2017. A travers, cette manifestation, le Chef de l’Etat a tenu à marquer son engagement total pour la réussite de l’événement, et a exhorté le gouvernement, le secteur privé, et l’ensemble de la communauté internationale à la mobilisation générale autour d’un projet qui se veut comme la concrétisation des initiatives et actions de l’Etat et de l’ensemble des forces vives du pays, pour « replacer le pays parmi les destinations attractives pour les investisseurs régionaux et internationaux.  « J’appelle solennellement et vivement l’ensemble des forces vives du Mali, tous les membres du gouvernement et les opérateurs économiques à se mobiliser, à travailler de façon sincère et de faire de ce rendez-vous international de l’investissement et de l’émergence du Mali, le plus grand succès possible », a galvanisé le Président de la République car, selon lui, il y va de la survie du Mali, de sa présence au monde. « Une présence que nous voulons de qualité», a clamé le chef de l’Etat. L’occasion pour le Président de la République de rassurer que l’évènement va offrir l’opportunité de procéder à  une transformation structurelle de notre économie pour plus de valeur ajoutée même notre secteur du tourisme en bénéficiera. Ce qui consolidera, selon lui, les acquis en matière d’assainissement du cadre macroéconomique de notre pays.

Auparavant, le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, porteur de ce grand dossier, a expliqué les enjeux du Forum qui sont nombreux. Monsieur Konimba Sidibé indiqué que dans le cadre de la stratégie d’accélération de l’émergence, le Mali a priorisé quatre secteurs d’activités clés à savoir: l’agriculture, l’élevage, les infrastructures, et l’énergie. Mais, il a souligné qu’attirer les investissements es un défi sur un marché mondial très concurrentiel.  C’est ce challenge que le gouvernement compte relever grâce à l’organisation de ce forum qui changera la perception sur la destination Mali a t-il expliqué.

A sa suite, le directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali), Moussa I. Touré, a relevé plusieurs indicateurs qui démontrent le dynamisme entrepreneurial et les améliorations du climat des affaires : réformes macroéconomiques structurantes, code des investissements attractif, mesures d’incitations fiscales très avantageuses, dynamisme de l’entrepreneuriat des jeunes, taux de croissance stable à 6 % en moyenne.

Des Conférences et panels de haut niveau : Pendant deux jours, le forum sera riche en rendez-vous B2B sur mesure avec des acteurs économiques locaux et internationaux clés, visites de sites, échanges de haut niveau en présence du gotha économique et financier international, des espaces exposants et un Village des Régions du Mali : Invest in Mali 2017 mettra en lumière une économie et un Mali qui affirme une ambition forte, celle de redevenir l’un des hubs économiques de la sous-région ouest africaine.

Rappelons que dans le cadre de sa stratégie d’accélération de l’émergence, le Mali, avec l’appui de ses partenaires techniques internationaux, a lancé une offensive axée autour de quatre secteurs d’activités clés que sont l’agriculture, l’élevage, les infrastructures et l’énergie. Invest in Mali 2017 permettra ainsi aux investisseurs de découvrir la stratégie globale de développement économique du Mali, les facilités mises en place par le Code des investissements et les mesures fortes en vigueur afin d’encourager l’audace et l’engagement dans ces secteurs. Le Mali se donne les moyens de sa vision et de ses ambitions, c’est aussi le message que fera passer ce forum.

Daniel KOURIBA

22 Septembre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *