EXPORTATION D’OR : Plus de 1 120 milliards de FCFA pour le Mali en 2016

L’or a rapporté 1 120 milliards de FCFA de recettes en 2016 suivi du coton 187 milliards, des animaux sur pied 115 milliards et des engrais 55,8 milliards de FCFA. Les chiffres ressortent des comptes extérieurs du Mali publiés par la banque centrale. Il ressort du même document que les envois des migrants en 2016 se sont chiffrés à 394 milliards de FCFA.

L’or non monétaire reste le premier produit d’exportation de notre pays. La diffusion des comptes extérieurs du Mali relatifs à l’exercice 2016 effectuée par la Direction  nationale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) la semaine dernière conforte cette tendance. Globalement les exportations ont connu une hausse de 4,3%. Ainsi, l’or a rapporté plus de 1 120 milliards de FCFA de recettes en 2016 (soit 66,9% des recettes d’exportations) contre 1 004 milliards en 2015  et 917 milliards en 2014.
Il est suivi du coton dont l’exportation en 2016 a permis au Mali de récolter un peu plus de 187 milliards de FCFA (11,2% des recettes d’exportation) contre 183 milliards l’année précédente. Après ces deux produits, viennent les animaux vivants dont le Mali dispose d’un fort cheptel, malheureusement  exporté sans valeur ajoutée. Ainsi le bétail sur pied a rapporté  plus de 115 milliards de FCFA (6,9%).
L’exportation de l’engrais impulsée par le groupe Toguna Agro-industrie connait une baisse ces dernières années. De plus de 94 milliards de FCFA de recettes en 2014 puis 61 milliards en 2015, néanmoins il a rapporté 55,8 milliards de FCFA en 2016 représentant 3,3% des exportations. Toujours selon, la BCEAO, la mangue a généré des recettes de plus de 8 milliards de  FCFA. Ce fruit bénéficie de l’appui de plusieurs projets et programmes pour améliorer le volume des exportations à l’image du Cadre intégré.
Les trois grandes destinations des produits d’exportation de notre pays sont l’Afrique (65,5%) dont 16% pour l’UEMOA, l’Asie 19,8% et l’Europe pour 14,2%.
Au niveau des produits d’importations qui ont connu une hausse de 16,2% en 2016, les données relèvent que les biens d’équipements arrivent en tête avec plus de 489 milliards de FCFA suivis des produits  énergétiques pour plus de 425 milliards de FCFA, puis les matières premières et biens intermédiaires 361 milliards de FCFA. Les produits alimentaires ont coûté près de 336 milliards de FCFA. Ces importations proviennent essentiellement de l’Afrique (44,4%) l’Europe (26,8) et de l’Asie (23,2%).
Le même document relève que les envois de fonds reçus des travailleurs migrants a été de l’ordre de 394 milliards de FCFA en 2016 provenant de la zone UEMOA (27,8%) zone Euro (36,8%) et le reste  du monde 35,4%.
Ibrahim Youssef

Source: lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *