Élevage et Pêche: les professionnels édifiés sur les subventions des intrants des sous- secteurs de l’Elevage et de la Pêche

Le ministère de l’Elevage et de la Pêche a organisé le mardi 10 janvier 2017, une réunion de concertation avec les représentants des organisations professionnelles de l’Elevage et de la Pêche autour du manuel de procédure et de gestion des subventions des intrants des sous-secteurs de l’Elevage et de la pêche. La réunion était présidée par le secrétaire général du département, Youssouf Sanogo, en présence de Mamadou Sékou Djiré, conseiller technique.

nango dembele ministre peche elevage conference

Ce manuel de procédure et de gestion des subventions des intrants agricoles et des sous-secteurs de l’Elevage et de la Pêche remplace le guide de gestion des subventions qui contenait beaucoup d’insuffisances.

Depuis quelques années, le gouvernement du Mali injecte des dizaines de milliards FCFA dans la subvention des intrants agricoles. La gestion de ces subventions s’est révélée,  au fil des années, comme un casse-tête pour le gouvernement et les bénéficiaires, faute de texte approprié de gestion. Toutes choses qui justifient l’élaboration d’un manuel de procédure et de gestion des subventions, lequel a été déjà approuvé par le ministère de l’Economie et des Finances.

Ce  manuel de procédure et de gestion élaboré par les départements en charge de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche  et  signé  par le ministère de l’Economie et des  Finances, remplace le Guide de gestion et permettra aux départements et les organisations concernés de mieux gérer les subventions.

Dans le souci de gérer en toute transparence les subventions à son niveau, le ministère de l’Elevage et de la Pêche a déjà mis en place une commission de concertation périodique regroupant les représentants des services techniques du département et des organisations professionnelles de l’Elevage et de la Pêche.

Au cour de la réunion de concertation, les acteurs et les représentants des organisations professionnelles des sous-secteurs l’Elevage et Pêche ont été édifiés sur le contenu de ce manuel de procédure et de gestion des subventions.  Le secrétaire général du ministère de l’Elevage et la Pêche, Youssouf Sanogo, a donné des précisions de tailles sur le manuel et la procédure à suivre par les acteurs pour bénéficier des subventions accordées par le gouvernement sur les intrants des sous-secteurs de l’Elevage et de Pêche.

Il ressort des échanges, qui ont été très instructives  pour  les uns et les autres, que ce manuel de procédure signé par le département de l’Economie et des Finances entre directement en vigueur et remplace le Guide de gestion des subventions qui a montré ses limites.

À noter que  ce manuel de procédure concerne le secteur de l’Agriculture ainsi que les secteurs l’Elevage et de la Pêche. Il  était très attendu par les agriculteurs, éleveurs, aquaculteurs et autres professionnels de ces secteurs. Il y est énuméré  tous intrants concernés par la subvention et  la procédure à suivre pour bénéficier de la subvention.

Dans ce manuel, il est clairement indiqué que les intrants des sous-secteurs de la Pêche et l’Elevage sont subventionnés à 30% et les 70% seront à la charge des producteurs. Cette subvention concerne l’aliment bétail, des produits pour l’aquaculture, les alevins et le transport des alevins, etc.

Le coût de la subvention des intrants du secteur de  l’Elevage pour la campagne agricole 2016-2017, est estimé à 3,8 milliards FCFA et celui de la Pêche s’élève à 800 millions FCFA.

Quant à la subvention des intrants agricoles, elle environne les 45 milliards FCFA pour la campagne 2016 -2017 qui s’achève le 31 mars 2017.

Les professionnels des sous-secteurs de l’Elevage et de  la Pêche ont donc, jusqu’au 31 mars 2017 pour bénéficier de cette subvention sur les intrants. Selon le manuel de gestion,  seuls les acteurs qui sont membres d’une organisation professionnelle affiliée de l’APCAM peuvent bénéficier de la subvention.

Rappelons que cette initiative du gouvernement de subventionner les intrants des sous-secteurs de l’Elevage et de la Pêche est beaucoup saluée par les responsables des associations et organisations professionnelles de ces secteurs.

Ils ont tous unanimement reconnu que le ministre Nango Dembélé, depuis son arrivée à la tête du département de l’Elevage et de la pêche ne manque pas d’initiatives pour booster le secteur. L’honorable Mahamadou Hawa Gassama a même tiré chapeau au ministre Nango Dembélé.

“Depuis 23 ans, je n’ai pas rencontré un ministre aussi compétent comme le ministre Nango Dembélé qui a, depuis son arrivée dans ce département, transformé positivement les secteurs de l’Elevage et de la Pêche. Ce ministre est en train de faire bouger discrètement les lignes dans ce secteur qui était  dans les oubliettes. Il n’est pas de mes habitudes de faire les éloges d’un ministre, mais j’avoue que Nango Dembélé et son collègue de l’Agriculture, Kassoum Denon, sont les meilleurs ministres de ce gouvernement”, a affirmé l’honorable Mamadou Hawa Gassama qui représentait l’APCAM à la réunion de concertation.

Le secrétaire général du département de l’Elevage et de la Pêche, Youssouf Sanogo a conclu en assurant que le meilleur est à venir pour les sous-secteurs Elevage et Pêche. Sous-secteurs qui ont été longtemps laissés pour compte. Tout est en train de mettre en œuvre pour faire du Mali le plus grand producteur de bétail et de lait en Afrique de l’Ouest.

Abou Berthé

 

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

ORTM en direct