Électrification rurale : DES EQUIPEMENTS SOLAIRES POUR TLOMADIO

 

panneau solaire energie renouvelable courant Le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mamadou Frankaly Keïta, à la tête d’une forte délégation, a inauguré en milieu de semaine dernière les équipements solaires de la localité de Tlomadio, un village situé à une quarantaine de kilomètres de Bamako sur la route de Koulikoro. L’inauguration de ces équipements solaires marque le début de l’exécution du Programme régional de développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (PRODERE) qui couvre les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou.

La localité de Tlomadio apparaît donc comme le village « témoin » qui concrétise la volonté des pouvoirs publics de mettre l’énergie solaire à la portée du plus grand nombre de nos concitoyens, donc d’améliorer les conditions de vie des populations, a souligné Mamadou Frankaly Keïta lors de la cérémonie d’inauguration.

Le ministre de l’Énergie et de l’Eau a ainsi rappelé que le gouvernement a adopté et mis en œuvre des politiques destinées à accroître l’accès aux énergies modernes, en particulier à l’électricité. L’un des axes stratégiques de la politique énergétique nationale est la disponibilité de l’énergie de meilleure qualité et au moindre coût sur l’ensemble du territoire national.

Le monde rural occupe une place importante pour les autorités dans leur politique de vulgarisation de l’énergie de façon générale et solaire en particulier. C’est pourquoi dans le cadre de l’opérationnalisation de cet axe stratégique, l’orientation prise en matière d’électrification rurale est de promouvoir les énergies renouvelables, notamment le solaire, à travers des systèmes hybrides avec des mini réseaux et des systèmes individuels. « Les impacts de l’électrification rurale sur le développement économique et social, dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’emploi ne sont plus à démontrer », a souligné le ministre Keïta.

Il a rappelé les efforts des autorités en la matière dans le cadre du partenariat, avec notamment la commission de l’UEMOA. Cette institution sous-régionale a appuyé les 8 pays membres, dont le nôtre, par le financement de la fourniture, l’installation et la mise en service de systèmes solaires photovoltaïques dans le cadre de la mise en œuvre du PRODERE. Ainsi 8 localités des régions de Kayes, Koulikoro et Ségou ont été retenues après des études de faisabilité et en fonction des besoins de l’urgence.

Toujours dans le même cadre, les localités choisies ont été dotées de 344 lampadaires solaires photovoltaïques, plus de 2600 kits solaires photovoltaïques et une dizaine de systèmes d’adduction d’eau potable.

Pour la mise en œuvre efficace du projet, un comité de suivi composé de représentants de la Direction nationale de l’énergie, d’EDM-sa, de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) et de l’Agence des énergies renouvelables (AER-Mali), a été installé. Le coût total du projet est estimé à environ 2,66 milliards de Fcfa.

Parallèlement, le département est engagé dans la rénovation du parc de production électrique par l’installation de nouveaux groupes électrogènes afin de parer à d’éventuels déficits énergétiques sur l’ensemble du territoire. D’autres approches sont également en cours d’élaboration pour faciliter l’accès à l’énergie solaire. Mais déjà, les habitants de Tlomadio savourent les installations neuves. Elles l’ont exprimé par la voix du chef de village Bakary Samaké : « Nous ne pouvons que remercier les autorités pour ce geste hautement salutaire qui participe du développement de notre localité. »

Avant de prendre congé des populations bénéficiaires, le ministre Keita leur a recommandé de s’acquitter régulièrement de leurs contributions, notamment de la redevance mensuelle et du forfait d’accès à l’eau. Il les a invités surtout à prendre soin des équipements mis à leur disposition. Ce qui, assure-t-il, permettra d’assurer leur pérennité. Mamadou Frankaly Keïta a vivement remercié l’UEMOA pour son accompagnement.

Mh. TRAORE

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *