Économie numérique: la 1ère édition de ‘’TECHFRIDAYS’’ a vécu

C’est le vendredi 30 aout 2019 qu’a lieu le lancement de la toute première édition de la compétition ‘’TECH FRiDAYS’’, au Centre international de conférence de Bamako (CICB). La cérémonie de lancement était placée sous la présidence du ministre de l’Économie numérique et de la prospective, Mme Kamissa Camara, en présence de celui de l’Environnement et de l’assainissement, M. Housseyni Amion Guindo ainsi que des participants.

Au total, dix-huit personnes s’et aient présentées candidates à la compétition TECH FRiDAYS afin de dévoiler leurs projets devant le public. Au nom des membres du Jury, Mme Aissata Diakité a salué les trois premiers candidats retenus comme vainqueurs de cette compétition.
Parlant des critères de sélection, Mme Diakité a fait savoir que le jury s’est basé sur la créativité, l’innovation, l’impact social et la qualité de la présentation des candidats. À cet effet, les candidats ont eu chacun 2 minutes 30 secondes pour exposer leur projet/idée au jury et au public.
Sur 18 candidats, trois ont été choisis pour ce tout nouveau numéro de ‘’TECH FRiDAYS’’, selon Mme Diakité, membre du Jury. Parmi les trois personnes retenues, on notait, M. Frédéric KOLLANE, qui a remporté le troisième prix d’une valeur d’un million de francs CFA. Son projet portait sur la santé (KO-SANTE). Ensuite, le deuxième prix de ce concours, d’une valeur de trois millions de nos francs CFA, a été remporté par Mme Fatoumata Bocoum. Son projet portait sur la santé (DENKO-KOUNAFONI). Enfin, le premier prix de la compétition, d’une valeur de cinq millions de francs CFA, a été attribué à M. Boubacar Diarra pour son projet sur les ‘’aventures de Soundiata Keita’’.
L’idée de ce concours était de créer un cadre pour que les Maliens expérimentés viennent y exposer leurs innovations (les projets) sur le numérique. Les récompenses mises en jeu allaient de 1 à 5 millions de FCFA pour les trois premiers projets retenus par les membres du Jury.
Selon les initiateurs, l’intégration des incubateurs tout le long du processus était la particularité de cet événement. Parce que, ils se chargeaient de la pré-sélection, du coaching et du suivi-évaluation des candidats.
Cette compétition TECH FRiDAYS constitue aujourd’hui, dans notre Pays, le lancement d’une nouvelle ère pour le développement numérique. Elle est une approche plus concrète, plus ‘’reponsive’’et soucieuse des besoins des acteurs du numérique. Ensuite, ce concours TECH FRiDAYS amène les jeunes entrepreneurs maliens dans le numérique plus compétitif, à l’international, en un temps record.

PAR SABA BALLO

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *