ECOBANK : Le brigandage camouflé par un soi-disant problème de connexion ?

Le nouveau dieu créé par le système pour gouverner le monde est l’argent. Pour rendre ce dieu nécessaire et difficile d’accès, les banques et les établissements financiers ont été créés et le client est transformé en bétail. Bonjour la manipulation en tout genre.

 

Ecobank n’est-elle pas actuellement la dernière des banques au Mali ? Ce n’est pas de la calomnie mais bien une réalité évidente et sans conteste. Éviter d’aller retirer de l’argent dans une agence d’Ecobank en cas d’urgence sinon les conséquences vous feront oublier votre argent bien gardé au frais.
Depuis un certain temps, les clients constatent dans les différentes agences Ecobank des difficultés liées à un soi-disant « problème de connexion » qui empêche tout type d’opérations. Les clients sont alignés en file indienne comme du bétail sur un marché hebdomadaire. En creusant un peu une petite piste, la vérité est découverte.
Selon un responsable du service informatique, en réalité ce n’est pas un problème de connexion, mais la lenteur et la perturbation sont dues au système de fonctionnement de la banque. En français facile, ce problème n’a rien avoir avec la connexion mais que c’est expressément fait. Seulement, le prétexte trouvé pour faire balader mentalement la clientèle est le « problème de connexion ».
Dans cette torture psychologico affective, certains clients regrettent d’avoir un compte au niveau de cette institution financière même s’ils disent n’avoir pas le choix de ne pas choisir une banque. Car, selon eux, il est imprudent de garder chez soi une certaine somme d’argent. Donc par précaution, prenez des mesures si vous avez un compte en banque chez Ecobank car si vous avez un malade en urgence, son corps risque d’être enseveli sous la terre avant que la connexion soit rétablie.
Cette situation crée la désolation, la consternation et l’amertume chez les clients. Ils ne sont pas au courant de la manipulation et de l’exploitation dont ils sont victimes. Pourtant en écoutant les radios ou squatter les réseaux sociaux ou encore regarder la télévision, on a l’impression que les meilleurs services de transactions bancaires sont rendus par Ecobank au Mali alors que de toutes les banques de la capitale sont des vrais brigands au sens réel du terme.
Allez y chercher un prêt et vous vous rendez compte du taux de pourcentage, allez ouvrir un compte et vous verrez les pourcentages des parts sociales. Quand on analyse le problème au fond, on se rend compte que ces banques, en particulier Ecobank, font exprès pour faire souffrir leurs clients et démontrer leurs valeurs. Les banques oublient que sans ces mêmes clients elles n’ont aucune valeur.

B. M.

LE POINT DU MALI

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *