Dr Boubou Cissé à la clôture du Forum national sur l’Orpaillage : « Les recommandations seront mises en application»

Le samedi 20 septembre 2014, le Ministre des Mines, Dr Boubou Cissé, a présidé la clôture des travaux du forum national sur l’Orpaillage dans la salle de presse du CICB. Des fortes recommandations ont été formulées par les participants.

Docteur Boubou Cisse ministre industrie mines biographie cv

Environ 120 participants regroupant les autorités concentrées et déconcentrées, les services techniques, les représentants des orpailleurs  des zones minières de Kayes, Koulikoro et de Sikasso, les groupements associatifs, les sociétés minières et les institutions de la République… ont pris part aux travaux.  Les trois jours de débats ont porté sur  trois thèmes centraux, 20 communications et un panel de haut niveau. Le thème central un a porté  sur les instruments juridique et institutionnel de l’orpaillage. Sur ce point, la conférence a recommandé entre autres : la relecture du code minier en harmonie avec le code domanial et les règles coutumières pour son adaptation à l’évolution actuelle, singulièrement en ce qui concerne la prise en compte intégrale de l’orpaillage, la création d’une structure technique dédiée à l’encadrement et à la promotion de l’orpaillage, l’application stricte des dispositions réglementaires concernant l’attribution des couloirs d’orpaillage et des autorisations d’exploitation par les collectivités territoriales. Le second thème capital a porté sur l’encadrement, la promotion et l’organisation de l’orpaillage. Sur cet aspect, les participants ont demandé l’interdiction formelle du travail des enfants dans les sites d’orpaillage, d’utilisation des produits chimiques dangereux dans l’orpaillage, la mise en place d’un fond de garantie pour faciliter l’accès des coopératives d’orpailleurs au financement et à l’acquisition de matériels techniques, etc. Le troisième thème essentiel avait trait sur la sécurité et le développement des communautés locales. A ce niveau, les adhérents ont recommandé le développement d’une synergie entre les forces de l’ordre, les orpailleurs et la population locale pour la gestion sécuritaire, la révision de la durée de l’arrêt d’interdiction de l’activité d’orpaillage pendant la période d’hivernage, l’amélioration de la gouvernance des revenus générées par l’activité d’orpaillage, etc. Au niveau du panel, le forum a recommandé: la formalisation de la chaine d’approvisionnement de l’activité d’orpaillage pour l’acquisition des biens et services, la fiscalisation de l’activité d’orpaillage au profit des collectivités et de l’Etat, le suivi et la mise en œuvre des recommandations du forum, la diffusion régulière de l’état de mise en œuvre auprès des collectivités territoriales et des coopératives d’orpaillage, la tenue des rencontres d’échanges et d’évaluation régulière entre la commission interministérielle, les collectivités territoriales et les coopératives d’orpailleurs. Dr Boubou Cissé, s’est dit optimiste quant à l’avenir de l’orpaillage au Mali. «A l’écoute des recommandations, je pense que l’avenir de l’artisanat sera meilleur à ce qu’on a connu ces dernières années», a déclaré le ministre des Mines. Pour encadrer le secteur de l’orpaillage, a ajouté Dr Boubou Cissé, on fera dans un bref délai, un travail d’inventaire des sites d’orpaillages, créer un pouvoir d’achat afin que les orpailleurs travaillent dans le calme; des couloirs d’orpaillage supplémentaires avant fin 2014; une structure technique pour l’encadrement et la promotion des orpailleurs d’ici fin 2015.

Hadama B. Fofana

SOURCE: Le Républicain  du   24 sept 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.