Direction générale des impôts (DGI) Plusieurs nominations opérées pour faire face à l’objectif de recettes de 908 milliards de FCFA en 2019

Le nouveau Directeur général des impôts, Mathias Konaté qui a pris les rênnes de la structure en fin d’année 2018 a procédé à une série de nominations des cadres à des postes stratégiques pour donner un nouveau souffle à ce service.  Ces nominations ont concerné une vingtaine de postes dont ceux de Directeur général adjoint occupé par Oumar Bilal Maïga, de directeur des grandes entreprises attribué Aly Dao et de directeur des impôts du district confié à Hamadou Fall Dianka.  

 

Après un exercice 2018 difficile, la Direction générale des impôts entend repartir sur de nouvelles bases pour atteindre l’objectif de recettes assigné dans la loi des finances 2019 par les plus hautes autorités, qui est de 908 milliards de FCFA.  Pour relever ce défi, il s’agira  de donner un coup d’accélérateur au rythme de paiement des impôts par les contribuables.

Si l’esprit patriotique des citoyens est plus que jamais sollicité en de pareilles circonstances, il fallait aussi que la Direction générale galvanise ses troupes, en y apportant du sang neuf. Cela à travers la promotion des cadres qui ont déjà montré leur preuve.

Ainsi, depuis un certain temps, un processus de mutations qui était amorcé a abouti avec la signature des décrets de nomination de ces cadres.

Les nouveaux promus sont : le  Directeur général adjoint, Oumar Bilal Maïga, précédemment Directeur des impôts du district de Bamako,  Dr Aly Dao porté à la tête de la stratégique Direction des grandes entreprises (DGE) qui représente à elle  seule plus des deux tiers des recettes fiscales dans la mesure où elle s’occupe des sociétés grandes contributrices de recettes, Hamadou Fall Dianka porté à la tête de la Direction des impôts du District (DID). Ce dernier était précédemment chef du Centre des impôts de la commune IV désormais confié à Yali N’Diaye et celui du Centre de la commune VI, à Fousseyni Traoré. Quant à Ousmane Oumar Touré, il a été nommé chef de la division vérification de la Direction des moyennes entreprises (DME).

Y. CAMARA

Source: l’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *