Direction Générale des Douanes : Trois prétendants un fauteuil

On n’y accède pas par élection, mais par nomination. Cela n’est un secret pour personne : au Mali, le fauteuil du directeur général des douanes reste l’un des postes les plus convoités.

modibo kane keita directeur general douane impot mali

Chaque indice de changement à ce niveau donne lieu à une course effrénée de prétendants,  souvent  prétentieux.  C’est le cas actuellement dès l’annonce du départ à la retraite de l’actuel tenant du titre, l’Inspecteur Général Modibo Kane Kéita pour limite d’âge. Depuis lors,  visites nocturnes, supputations et conciliabules s’accentuent. Les commentaires s’activent sur le nom de plus de huit chefs douaniers, tous inspecteurs de classe exceptionnelle comme prétendants sérieux pour succéder à l’actuel patron de l’administration des douanes maliennes.

Cependant, du lot, trois noms émergent : ceux de l’actuel directeur général adjoint, Aly Coulibaly, de l’actuel directeur de l’ONAP, Zoumana Mory Coulibaly et du colonel Djigu iKoumaré Cissé en poste au BCI (Bureau du Contrôle Interne) de la DGD .

La raison évoquée est unique pour tous les trois : la récompense pour dévouement à la cause du parti au pouvoir. Cependant, un sujet de désagrément : « la prorogation annoncée de l’âge du départ à la retraite pour certaines fonctions en gestation au Secrétariat général du Gouvernement : l’actuel DG pourrait en être un heureux bénéficiaire » et, par-là, ruiner bon nombre d’espoirs.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *