DIAWARA stones : Au cœur du développement du Mali

En marge de la FEBAK 2015 où il occupe un stand exposant ses différents produits spécialisés dans la construction, nous avons rencontré M. Ibrahima Diawara, PDG de l’usine Diawara Stones. Dans  ce bref entretien, M. Diawara explique entre autres les différents types de carreaux qu’il fabrique et de sa toute nouvelle usine construite dans le cercle de Bafoulabé en région de Kayes.

  Ibrahima Diawara operateur economique commercant president directeur genéral pdg usine stone diawara solar

D’entrée de jeu, le premier responsable de Diawara Stones nous explique qu’il est spécialisé dans la fabrication de matériaux de construction, notamment les carreaux. Ainsi dit-il « nous faisons des carreaux de marbre, des tables en marbre, les cuirs et les carreaux extérieurs». Créée depuis 1995 et transformée en 2006 à Diawara Stones, avec la production du carreau granité. Il ajoute que cette année l’entreprise vient de finaliser la construction d’une usine dans la région de Kayes. «Cette usine produit 70.000 tonnes de carbonates  de calcium qui est la matière première pour les pour les usines de peintures, 100 tonnes de chaux vives par jour, soit 36.000 tonnes par an et cela pour les miniers, les industries sucrières et aussi pour l’agriculture » ajoute-t-il.

  1. Diawara n’a pas manqué de souligner l’usine de carreaux en marbre qui a une capacité 600.000m2par an pour un investissement total de 20 milliards de FCFA avec l’aide de la BMS. Cette usine, située sur une superficie de 15 hectares sera inaugurée en fin février 2015.

Elle reste, dit-il, la première unité du genre en Afrique. « Si je dis en Afrique, c’est y compris le Maghreb et l’Afrique du Sud » indique-t-il avant d’ajouter que c’est la dernière technologie, utilisée dans la fabrication des matériaux qui crée la différence.

M. Ibrahima Diawara, PDG de Diawara Stones a souligné toute sa satisfaction quant à cette usine, grâce à laquelle, le Mali est en tête de peloton sur ce produit haut de gamme.

Aujourd’hui, Diawara Stones exporte ses produits dans la sous-région comme au Burkina Faso, au Sénégal, en Guinée et bientôt au Cote d’Ivoire. Comme quoi, il faut compter sur les industries maliennes.

A retenir enfin que Diawara Stones c’est aussi plus de 500 emplois directs et indirects à Bamako et Kayes.

Dieudonné Tembely

source : Inf@sept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.