DGCC : Une grève illimitée depuis le lundi matin

Après 08 jours de grève sans satisfaction de ses revendications, la section syndicale du commerce a décidé d’observer une grève illimitée à partir de ce lundi, 06 décembre 2021.

Dans celles-ci, elle demande l’application intégrale du procès-verbal de conciliation du 27 juillet 2021, la relecture de la loi n°2021-036 du 16 juillet 2015 portant protection du consommateur, la reprise des travaux de construction du bâtiment de l’Hôtel du commerce.

Le syndicat demande aussi la réservation du poste de conseiller économique et commercial des différentes missions permanentes auprès des ambassades dans les pays partenaires commerciaux du Mali aux corps des services, économiques, l’organisation d’un conseil d’administration extraordinaire de l’Api-Mali pour l’application des augmentations des salaires obtenues entre l’UNTM, le gouvernement et le CNPM conformément au respect strict des procès-verbaux de 2014, 2019 et 2021.

Par ailleurs, le syndicat demande le prélèvement de 1 % des recettes de l’Amam pour alimenter le fonds social. Les négociations sont au point mort entre la section syndicale du commerce et les autorités de la Transition depuis plusieurs semaines.

Cette grève risque de perturber la mise en œuvre des mesures prises par le gouvernement pour amortir la flambée des prix de certaines denrées alimentaires dans notre pays. En ce sens que la section du commerce  regroupe les travailleurs de la DGCC, de l’Api, du Bureau Veritas, qui sont les principaux acteurs de la mise en œuvre de ces mesures gouvernementales.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette grève illimitée risque d’avoir des conséquences sur l’application des mesures prises par le gouvernement afin de faire face à la flambée des prix des denrées de première nécessité dont les Maliens tardent d’ailleurs à sentir l’impact.

F Abdoul

Source : Plume Libre

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.