Désenclavement du Mali : La route Banconi-Dialakorodji-Safo-Nossombougou lancée par IBK

Le coup d’envoi des travaux de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Nossombougou afin de soulager la souffrance des populations de ces différentes localités en matière d’infrastructure routier, a été donné par le président de la République Ibrahim Boubacar Keita le mercredi 03 Mai 2017 à Dialakorodji devant un parterre de ministres dont celle de l’Equipement et du Désenclavement Mme Traoré Seynabou Diop, en présence des autorités administratives, communales, leaders religieux et devant une population enthousiaste.

ibk ibrahim boubacar keita travaux construction bitumage route voie chantier

L’honneur est revenu au chef du quartier de Diallokarodji Dramane Coulibaly d’accueillir ses hôtes. Après avoir souhaité la bienvenue au président de la République et à toute sa délégation, le chef de quartier s’est réjoui du démarrage des travaux de bitumage de la route qui permettra, selon lui, de rallier ses différents quartiers et villages au grand bonheur des populations qui ont tant souffert. Il a remis un bélier au président de la République. Quant au maire de Dialakorodji Oumar Guindo, il a témoigné que par cette action, le président IBK vient de réaliser le vœu le plus ardent de la population de Dialakorodji, Banconi, Safo ainsi que des villages par lesquelles la voie passera. Le maire a égrené les difficultés auxquelles les populations étaient exposées notamment sur le plan sanitaire avec la poussière qu’elle aspirait tout en dégageant les avantages qu’elle procurera. Selon le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop ce mercredi 3 mai restera sans aucun  doute l’un des plus beaux souvenirs pour les habitants du district de Bamako, de Kati et de Kolokani en général et pour les laborieuses populations de Banconi, Dialakorodji, Safo, Yélékébougou et Nossombougou en particulier car bien au-delà d’une route, signalera-t-elle, va permettre de lancer de nouvelles perspectives de développement pour ces différentes localités. Elle a énuméré certains avantages du bitumage de la voie qui, pour elle, va renforcer les échanges commerciaux et l’intégration ainsi que la création de richesse et à la valorisation des potentialités agricoles et minières de notre pays. « En ce jour solennel, nous devons tirer deux principaux enseignements de la présente cérémonie de lancement. Le premier est le symbole marquant d’un Mali qui bouge, se construit et forge une vision à long terme de son désenclavement, sous la conduite éclairée de son excellence Ibrahim Boubacar Kéita, président de la République. « Le deuxième enseignement est la constance du gouvernement dans ses actions et sa volonté à mettre en œuvre des projets et programmes structurants, toujours orientés vers la productivité en dépit des multiples défis qui l’assaillent », déclare-t-elle. Mme Traoré Seynabou Diop a signalé que la route dont les travaux débuteront par le coup d’envoi du président de la République dans quelques instants est d’une longueur de 56 Km et coûtera 27 729 986 552 milliards de F CFA entièrement financés sur le budget national pour un délai d’exécution de 15 mois hors saisons des pluies. Elle a cité les autres grandes réalisations qui débuteront dans ce mois afin de soulager la souffrance des Maliens en matière d’infrastructures routiers dans les régions de Kayes, Koulikoro etc. Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita après avoir donné le coup d’envoi des travaux a exprimé son immense joie. « Je rends grâce à Allah de nous avoir donné aujourd’hui, la chance de lancer ces travaux. L’attente était réelle. Ce lancement est un bonheur. La route c’est le développement, c’est l’espoir de visibilité et surtout l’accessibilité beaucoup plus facile aux équipements sociaux sanitaires, les centres de santé, les écoles, sans que également en longueur d’années, d’heures, de mouvements de la journée, les gens soient soumis aux affres de la respiration de la poussière, laquelle est triste pour tous les groupes cibles » lance-t-il. Signalons que les travaux de bitumage de la route ont été confiés à l’entreprise COGEB international qui a pris l’engagement de relever le défi en réalisant les travaux dans le délai et les règles de l’art.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *