Des pétroliers épinglés pour fausses cautions bancaires : La Ben & Co n’est pas concernée !

Suite à des allégations selon lesquelles la Ben & Cose trouverait sous la menace  de retrait de son agrément pour ‘‘fausses cautions » la direction de la holding a fait les mises au point suivantes :

ibrahim toure directeur financier benco mali

  1. La Ben &Co n’est ni de près ni de loin concernée par une quelconque affaire de fausses cautions bancaires et ne saurait en conséquence se trouver sous une quelconque menace de retrait de son agrément d’importation de produits pétroliers ;
  2. En fait foila caution bancaire établie en bonne et due forme le 13 janvier 2011 par Ecobank sous la double signature de son Chef de division des opérations et de son Responsable juridique (ca similé).
  3. En atteste également la correspondance de la direction d’Ecobank à celle du Trésor et de la comptabilité publique (en fac-similé, cosignée par la Directrice générale et le Directeur de la gestion des Risques).

Il importe de rappeler que la Ben &Co est l’un des tout premiers importateurs d’hydrocarbures à avoir accepté de payer la caution bancaire de 200 millions lorsque l’Etat a décidé de porter celle-ci, qui était de 75 millions, à ce montant.

En outre, le Directeur financier de la Ben &Co, Ibrahim Touré – qui a payé la caution comme d’habitude- représente le Groupement Malien des Professionnels du Pétrole (GMPP) dont il est le coordinateur au sein de la Commission nationale d’attribution des agréments.

A propos des fausses cautions bancaires :

La Commission d’agrément des produits pétroliers se réunit ce lundi

Sur instruction du ministre du Commerce, la Commission d’agrément des produits pétroliers se réunit ce lundi à partir de 15 heures.  L’ordre du jour porte sur deux points, à savoir : le retrait d’agréments de certains pétroliers consécutivement à la vérification de l’authenticité de leurs cautions bancaires ; la plainte….. au Pôle économique et financier  pour faux et usage de faux. 

 

La Commission consultative pour l’agrément des importateurs de produits pétroliers est composée de : 1 représentant du ministère de l’Intérieur, 1 représentant de l’Office national des produits pétroliers (ONAP), 1 représentant de la Direction nationale du Trésor et de la Comptabilité publique, 1 représentant de la Direction nationale des Impôts, 1 représentant de la Direction nationale des Douanes, 1 représentant de la Direction nationale du Commerce et de la Concurrence, 1 représentant du Groupement malien des professionnels du pétrole (GMPP), 1 représentant du Groupement professionnel des pétroliers (GPP).

 

 

                                                                                                                                      A.B.H

SOURCE: L’Indépendant  du   24 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.