Cotonculture : Fin des assises régionales pour la relance de la filière

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Mohamed Ould Mahmoud a effectué une tournée régionale de supervision des travaux des assises sur le coton.

 

C’est par la filiale sud à Sikasso que le ministre Mohamed Ould Mahmoud a commencé cette tournée, le 27 janvier 2021.

Dans cette zone, il a rendu une visite aux autorités coutumières pour demander leur soutien au processus de relance de la culture du coton, avant de tenir une rencontre avec les acteurs de la filière.

Après ses mots de bienvenue, le maire de la localité rappellera qu’il s’agit de relever le défi de la crise. “Si elle n’est pas résolue, elle mettra notre économie à rude épreuve”, a-t-il mis en garde. Il a aussi rassuré le nouveau PDG de l’accompagnement des paysans. « Nous sommes ensemble pour nous soutenir mutuellement », a-t-il indiqué.

Pour sa part, l’Administrateur général de la filiale Sud,  Abdoulaye Diarra, a évoqué toutes les difficultés de la campagne dernière. C’est pourquoi, a-t-il justifié,  ces assises permettront de réconcilier.

Pour le représentant de la confédération,  le ministre de l’Agriculture a tenu parole. « Je suis sûr qu’on trouvera la solution. On se doit d’être solidaire. Sans coton, il n’y a pas de confédération ni de Cmdt », a souligné le président de la confédération. Il a ensuite appelé ses collègues à soutenir le nouveau PDG de la Cmdt. “Les autorités ont eu confiance en Dr. Nango, accompagnons-le et soutenons-le, car une seule  personne ne peut rien faire”, a-t-il exhorté.

De son côté, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a salué les autorités politiques et administratives de la localité, les cadres et responsables de la Cmdt, les responsables des organisations faitières. Il dira que le président de la transition, ainsi que le Premier ministre suivent avec intérêt ces assises. “Ils pensent que les solutions seront trouvées. Ils apporteront tous les moyens possibles pour que ces assises réussissent”, a souligné le ministre. Il a aussi rappelé que  la Cmdt fait partie du patrimoine mondial. De ce fait, a-t-il averti,  on n’acceptera pas que cela soit remis  en cause pour des questions de tempérament. Pour ce faire, Mohamed Ould Mahmoud a promis de s’investir pour que la Cmdt revienne  à ses missions d’antan : le développement de la filière du coton. Raison pour laquelle le choix s’est porté sur Dr Nango Dembélépour diriger la Cmdt. “Nous connaissons les compétences du Dr. Nango. Il connait bien la problématique du coton”,a-t-il reconnu. Et le ministre d’espérer: “Nous avons la chance d’avoir un manager comme lui au département.On fera tout pour l’appuyer. Dr Nango a déjà commencé à travailler avec le ministère de l’Economie et des Finances pour reprendre les choses en main”.

Il faut rappeler que les assises sur le coton ont été officiellement lancées le 18 janvier dernier. Elles contribueront à la relance de la culture cotonnière en vue de la rendre compétitive, rentable, stable et durable.

Les ateliers régionaux sur le coton se sont déroulés du 25 au 30 janvier dans les quatre filiales de la Cmdt (Compagnie malienne pour le développement textile), en plus de la zone Ohvn(Office de la haute vallée du Niger).

Adama TRAORÉ

Source : La Preuve

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.