Conseil Malien des chargeurs de Kayes : Youssouf Kéita demande l’annulation de l’élection des membres de l’assemblée consulaire et des membres du bureau

Le bureau du Conseil Malien des Chargeurs de Kayes se trouve dans la tourmente. Après l’élection des membres  de l’assemblée consulaire des chargeurs de Kayes et la mise en place du bureau, élection à la suite de laquelle Mr Boubacar Niang a été élu président, l’atmosphère reste tendue entre le nouveau bureau et Mr Youssouf Kéita. En effet, ce dernier contesterait toujours les résultats de l’élection et demande son annulation pure et simple. Aujourd’hui, l’affaire est  au niveau de la Cour suprême et sera tranchée dans les tout prochains jours.

 Ousmane Babalaye Daou president conseil malien chargeurs cmc commercant operateur economique

Au Mali, l’élection des  assemblées consulaires  suscite de grands enjeux  et se terminent toujours devant les tribunaux. Ce qui se passe au niveau de la chambre régionale du Conseil Malien des Chargeurs (CMC) n’est pas un fait nouveau. Toujours ces élections ont été marquées par des contestations et des tiraillements au niveau des tribunaux.

Ainsi, à la suite de l’élection de la chambre régionale des chargeurs de Kayes, Mr Boubacar Niang a été élu président. Mais Mr Youssouf Kéita conteste sa victoire et demande l’annulation  de l’élection des membres de l’assemblée consulaire et les membres du bureau des chargeurs.

Pour ce faire, Mr Kéita, par l’intermédiaire de Me Seydou Sissoko, huissier de justice, remettait un Procès verbal de notification à Mr Boubacar Niang. Et le tribunal administratif, par lettre N°161, requête N° 11 demandait l’annulation de l’élection  des membres de l’Assemblée consulaire et des membres du bureau des chargeurs de Kayes.

Mais le tribunal administratif a tranché favorablement en faveur de Mr Boubacar Niang en rejetant  la requête de Mr Youssouf Kéita comme mal fondée.

Finalement, Mr Youssouf Kéita et son conseil ont interjeté appel au niveau de la Cour suprême, où l’affaire sera jugée  très prochainement.

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de cette affaire.

A suivre !

Moussa Diarra et A.T.D

source : La Révélation

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.