Conférence de presse du ministère de l’agriculture : Le ministre Kassoum Denon donne des explications sur les dispositions prises pour la campagne Agricole 2016-2017

Le ministre de l’Agriculture, Kassoum Denon et celui de l’Elevage et de la Pêche, M. Nango Dembélé ont organisé, le mardi 14 juin 2016 à la Maison de Presse une conférence de press pour informer l’opinion nationale et internationale sur les préparatifs de la campagne Agricole 2016-2017. Egalement, ils ont communiqué sur les dispositions prises pour sa réussite par le département conformément aux orientations du président de la République. La conférence a enregistré la présence de plusieurs membres des deux départements.

Kassoum Denon ministre Agriculture conference reunion

Prenant la parole, M. Kassoum Denon a rappelé qu’au titre de la campagne 2015-2016, le Mali a enregistré une production céréalière de 8 045 669 tonnes, soit une hausse de 15,25%  par rapport à la campagne 2014-2015 qui était de 6 980 733 tonnes. Il a poursuivi que sur la base de ces résultats de production, le bilan céréalier établi en fonction de la norme annuelle de consommation de la FAO qui est de 214 kg par personne et  par an dégage un excédent de 1 588 000 tonnes dont 1 391 000 de céréales sèches et 197 000 tonnes de riz.

En parlant des prévisions de production au titre de la campagne 2016-2017, le ministre Denon dira que pour la campagne agricole qui démarre « nous avons espoir que les objectifs déclarés au Conseil Supérieur de l’Agriculture seront atteints. Ce sont entre autres : la production céréalière brute attendue au terme de la campagne estimée à 8,8 milliards de tonnes et constitués d’environ 60% de riz et de maïs. La production de coton graine est estimée à 650 000 tonnes et 800 000 tonnes d’ici à l’horizon 2018. A cela s’ajoute la production de certaines cultures émergeantes telles que le niébé 202 050 tonnes,  l’arachide 446 146 tonnes, le sésame 44 006 tonnes.  La production des principales cultures horticoles sont : pomme de terre 114 268 tonnes, tomate 222 869 tonnes, gombo 248 299 tonnes, oignon 172 531 tonnes, patate douce 447 062 tonnes, aubergine 69 798 tonnes, chou 81 450 tonnes, igname 90 873 tonnes. Quant à la production des cultures fruitières, elles sont entre autres mangues 71 632 tonnes, orange 117 386 tonnes, banane 180 824 tonnes, mandarine 11 351 tonnes, citron 14 000 tonnes, anacarde 97 981, dattes 792 tonnes et gomme arabique.

S’agissant de la production animale, M. Kassoum Denon explique que la production contrôlée de viande rouge, toutes espèces confondues, pour la campagne agricole se chiffrent à 76 000 tonnes contre 65 000 tonnes en 2015-2016, soit une augmentation  de 16,53%. La collecte de lait est évaluée à 7400 tonnes contre 4900 tonnes  en 2015-2016, soit 18% d’augmentation. Pour cette année, 2 767 500 pondeuses sont prévues contre  2 628 000 pondeuses en 2015-2016, soit plus de 5%. Quant aux volailles locales, 33 000 000 de sujets sont estimés contre 30 000 000 en 2015-2016, soit une augmentation de 10%. Au titre de la campagne agricole, 477 467 025 œufs de consommation ont été pressenties contre 467 103 000 en 2015-2016, soit 5% d’augmentation. Concernant les poulets de chair, pour cette campagne le nombre est estimé à 7 570 010 contre 6 994 000 en 2015-2016, soit une augmentation de 8%.

En abordant la production halieutique, le ministre de l’Agriculture soulignera que les captures sont de l’ordre de 94 000 tonnes de poissons et la production piscicole se chiffre à 4020 tonnes.

Pour terminer, le ministre Kassoum Denon dira que concernant l’évolution du programme pilote 1000 tracteurs, 1 467 dossiers de demande ont été reçus sur les quels 1000 dossiers ont été analysés et transmis au pool bancaire.

    Mamadou DOLO

 

                                                                                                                           dolo@journalinfosept.com

Source: InfoSept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *