Comité de pilotage du projet d’appui aux systèmes d’exploitation en zone cotonnière PASE II : La 3ème Session a vécu

La direction des finances et du  matériel du ministère du Développement rural a abrité le jeudi 09 juillet dernier,  la troisième session du comité de pilotage du projet d’appui aux systèmes d’exploitation en zone cotonnière. La cérémonie d’ouverture présidée par le ministre du Développement rural, Bocary Tréta a enregistré la présence du  Président de l’APCAM,  Bakary Togola,  du représentant de l’AFD,  Mamadou Lamine Traoré, du représentant de MRSC, Chébane Coulibaly et des délégués des producteurs.

L’ordre du jour de cette réunion portait sur des points très importants  à savoir, la lecture et l’adoption du compte rendu de la 2ème  session, l’état d’exécution des recommandations de la 2ème session, la présentation  des résultats de recherche 2014 suivi des débats. ..

D’entrée de jeu,  le président de l’APCAM,  Bakary Togola a, dans son allocution souhaité la bienvenue  aux  participants, aux partenaires techniques et financiers, plus particulièrement l’AFD.

En outre, il a expliqué l’importance de la réunion et le retard accusé  par le financement du projet  qui devrait être reçu avant le mois de juin au lieu du mois de juillet comme ça été le cas.  Selon le président de l’APCAM au cours de l’année 2014,  le projet a effectué la formation des animateurs de gestion, des conseillers. Cela en vue de renforcer les capacités des nouveaux agents à offrir des services de meilleure qualité.

S’agissant des difficultés,  le président Togola a cité le problème d’information, le manque de financement, avant  de demander au ministre d’être le relais entre le gouvernement et les producteurs bénéficiaires du projet.

Par ailleurs, monsieur Togola  a invité  les participants à redoubler d’efforts pour la bonne réussite de l’agriculture au Mali.

Le ministre  Borary Tréta, a  au nom du gouvernement souhaité une très bonne saison de pluie pour la campagne agricole 2015-2016.

Le ministre a aussi évoqué certaines difficultés  rencontrées lors de la campagne 2014-2015, avant de parler des activités comme, la finalisation des programmes  d’exécution technique, l’analyse de dotation des résultats des activités de recherche et de développement, l’élaboration et la programmation de développement au titre de la campagne 2015-2016, la mise en œuvre de certaines activités au titre de l’exploitation familiale agricole et enfin la mission d’échange d’expérience avec les filières coton du Burkina Faso et de la Cote D’ivoire par la mission de restitution du secteur coton.

 

Yacouba Dembélé

Source: La Boussole

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.