Chut ! IBK brade Bamako-Sénou

La polémique l’accusant de « brader » l’Aéroport international Modibo Keïta, remonte à 1974, a pris une nouvelle envolée ces dernières semaines. En cause, une réunion controversée, tenue le 15 mai, portant sur l’« ouverture des enchères ». L’opinion publique malienne apprend la nouvelle quand un simple avis de réunion signé de Bangaly N’Ko Traoré, secrétaire général du Ministère de l’Economie et des Finances atterrit sur les réseaux sociaux.

Le haut responsable de l’Hôtel des Finances y invitait, entre autres, la direction des marchés publics et celle des Aéroports du Mali (ADM) à une réunion importante. L’ordre du jour était ainsi libellé : « Ouverture des offres financières des soumissionnaires dans le cadre de la mise en concession de l’Aéroport international président Modibo Keïta ».

Bon Dieu, qui avail dit qu’« ATT est un incapable » ? Lui, au moins, a construit
des routes, des logements sociaux, des ponts. Il a pu conserver les patrimoines de son pays , défaut de les fructifier

Le Sphinx

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *