Chambre du commerce et d’industrie du Mali : A quand la fin du mandat du Collège de transition ?

Décidément, on ne respect rien dans ce pays. Les lois et les règles régissant les différentes structures sont foulées aux pieds, au seul dessein des empereurs du jour de se maintenir à leur poste. Quand ils n’ont pas suffisamment à manger et à boire, ils se donnent la volonté de ne pas se conformer à la légalité et de ne pas veiller scrupuleusement à l’application des textes.

siege chambre commerce industrie mali ccim

Et surtout quand il s’agit des structures regorgeant de multiples opportunités, ils mettent tous les atouts de leur côté en plaçant leurs pions.

Aujourd’hui, l’élection des membres du bureau de la Chambre du commerce et d’industrie  (Ccim) se fait attendre. En effet, le Collège transitoire, venu remplacer le bureau Jeamille Bittar dont le mandat était arrivé à terme, tarde à organiser les élections. Pis, ce Collège cherche à se faire un bilan.

On constate que Mamadou Tiéni Konaté, président de la Ccim, cherche à s’éterniser à ce poste. Vu le boucan et ses agissements autour de cette édition 2015  la Foire internationale de Bamako (Febak), on se dit qu’il a pris goût à ce poste et cherche à s’y accrocher. Malheureusement, le ministre Abdoul Kader Konaté, trop préoccupé à soigner son image, tarde à prendre ses responsabilités face à la situation. Et le Collège continue à asseoir ses bases pour se légitimer.

Le Borgne

Source: L’œil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.