Centrale solaire à Sélingué : AMEA Power et le gouvernement signent deux conventions

La première convention concerne un contrat de concession de production d’énergie entre le ministère de l’Energie et de l’Eau et la société émiratie AMEA Power pour la construction d’une centrale d’une capacité de 50 mégawatts à Sélingué. La deuxième convention signée est un contrat d’achat d’énergie entre la société EDM-Sa et le groupe AMEA Power pour une durée de 25 ans.

Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances, a présidé mercredi 5 février à la primature la cérémonie de signature de deux conventions entre les Émirats Arabes Unis et le gouvernement du Mali. Pour la construction d’une centrale solaire d’une capacité de 50 mégawatts à Sélingué.

 La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de l’Energie et de l’Eau, Sambou Wagué, cosignataire du contrat de concession de production d’énergie, du directeur général d’Edm-Sa, Boubacar Kéïta, cosignataire du contrat d’achat d’énergie et du président directeur général de la société AMEA Power des émirats Arabes Unis, Hussain Airnowais.

La première convention concerne un contrat de concession de production d’énergie entre le ministère de l’Energie et de l’Eau et la société émiratie AMEA Power pour la construction d’une centrale d’une capacité de 50 mégawatts à Sélingué. La deuxième convention signée est un contrat d’achat d’énergie entre la société EDM-Sa et le groupe AMEA Power pour une durée de 25 ans.

Ces deux signatures s’inscrivent dans le cadre de la dynamique de coopération bilatérale entre le Mali et les Émirats Arabes Unis.
Ce nouveau partenariat soutient non seulement le renforcement des capacités de la société énergie du Mali, mais contribue également à résorber considérablement le déficit énergétique auquel fait face notre pays, avec un fort potentiel de création d’emploi et de transfert de technologie.

Selon le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, le gouvernement est dans une logique au niveau national d’amélioration des services énergétiques dans notre pays. « Les signatures auxquelles nous venons de procéder aujourd’hui vont contribuer à cet objectif que le gouvernement du Mali s’est fixé : aller dans une énergie qui est moins chère et propre pour le bonheur des Maliens.

C’est un événement important aussi pour nous, qui renforce la coopération entre le Mali et les Emirats Arabes Unis. Nous avons toujours souhaité qu’il y ait plus de capitaux émiratis dans notre pays et cette signature est un bon exemple du renforcement de ce partenariat entre les deux pays. Nous encourageons la société AMEA Power et son président directeur général à s’intéresser davantage au Mali dans d’autres secteurs », a-t-il déclaré.

Prenant la parole, le président directeur général de la société AMEA Power, Hussain Airnowais, a expliqué que sa société va développer un projet d’énergie solaire propre de 50 mégawatts sur la base d’une concession avec le gouvernement malien sur 25 ans. Selon lui, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une bonne relation entre les Emirats Arabes Unis et le Mali, et il sera le début d’une série de projets et d’investissements dans plusieurs secteurs stratégiques.

Hussain Airnowais a souligné que le financement du projet sera bouclé dans les mois qui viennent et la phase de construction devrait démarrer juste après. Tout en indiquant que la centrale solaire de 50 mégawatts prend à peu près 12 mois pour la finalisation des travaux de construction.

Fanta Sakiliba

Source : Nouvelle Libération

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *