Cellule nationale de Traitement des Informations financières : Le Magistrat Modibo Sacko et l’économiste Coulibaly Fatoumata Hacko ont prêté serment à la Cour d’appel de Bamako

La Cour d’appel de Bamako a servi de cadre, le mercredi 13 janvier 2021, à la prestation de serment de deux cadres de la Cellule nationale de Traitement des Informations financières (CENTIF). Il s’agit du Magistrat Modibo SACKO, nommé membre de la CENTIF par décret pris par le président de la transition, le 3 décembre 2020 et de l’économiste Mme Coulibaly Fatoumata HACKO, nommée membre de la CENTIF par décret pris par le président de la transition, le 26 novembre 2020. Avant de les renvoyer dans l’exercice de leur fonction, la Cour les a invités à lire la formule suivante : « Je jure et promets d’accomplir dignement loyalement ma mission, de faire mes rapports et donner mes avis en âme et conscience et de garder le secret des informations recueillies dans l’exercice de mes fonctions même après la cessation de celle-ci ».

Outre les membres de la Cour, cette cérémonie de prestation de serment a enregistré la présence du Président de la Cellule nationale de Traitement des Informations financières (CENTIF), l’ancien ministre Marimpa Samoura et d’autres personnalités. Au cours de cette audience solennelle, le président de la Cour a invité la greffière à lire les décrets de nominations des deux membres de la CENTIF. Il ressort du décret N°2020-0248/ PT-RM du 03 décembre 2020 que Modibo SACKO, N°Mle 0136-056.J, Magistrat, est nommé membre de la Cellule nationale de Traitement des Informations financières (CENTIF). Le décret N°2020-0213/ PT-RM du 26 novembre 2020 indique que Mme COULIBALY Fatoumata HACKO, Economiste, est nommée membre de la CENTIF. Après lecture des décrets par la greffière, le Ministère public a, dans son réquisitoire, prodigué des conseils aux deux cadres de la CENTIF. Il les a invités à exercer leur fonction de manière indépendante, loyale et digne. Puis, la Cour a demandé à Modibo SACKO et à Mme Coulibaly Fatoumata HACKO de prêter le serment suivant : « Je jure et promets d’accomplir dignement loyalement ma mission, de faire mes rapports et donner mes avis en âme et conscience et de garder le secret des informations recueillies dans l’exercice de mes fonctions même après la cessation de celle-ci ». Une fois le serment prêté, la Cour reçoit la demande de prestation de serment et a renvoyé Modibo SACKO et Mme Coulibaly Fatoumata HACKO dans l’exercice de leur fonction. Le président de la Cour leur a souhaité pleine réussite dans l’exercice de leur fonction.

Magistrat depuis 2011, Dr. Modibo SACKO est Conseiller Technique en charge des questions de lutte contre le blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme et de prolifération des armes de destruction massives et autres formes de criminalité transnationale et internationale et des droits humains, de juillet 2017 à nos jours. Il est chargé de cours de Droit Pénal des Affaires,  Droit International Humanitaire, Droit International Pénal, Droit de Criminalité transnationale et internationale, Droit International des Droits de l’Homme, Droit des Réfugiés, de 2016 à nos jours. Il parle Bambara, Français et Anglais.

Mme Fatoumata HACKO épouse COULIBALY est Économiste. Depuis 2000, elle est cadre de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Détentrice d’un DEA (DIPLOME d’ETUDES APPROFONDIES) en Monnaie et Finances de l’Université PARIS X-Nanterre, Mme Coulibaly Fatoumata HACKO est Cheffe de Service, chargée de la coordination des activités du Service dont les principales attributions sont la surveillance des systèmes financiers décentralisés et la participation aux activités de promotion de l’inclusion financière. Elle parle Bambara, Français et Anglais.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain- Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *