Candidat à la présidence du CNPM : Voici les engagements de Diadié dit Amadou Sankaré

Dans le cadre du lancement de sa campagne pour la présidence du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), le PDG de la société SAER EMPLOI, Diadié dit Amadou Sankaré a organisé un déjeuner de presse, le samedi dernier, à l’hôtel Salam. L’occasion pour lui d’expliquer les raisons de sa candidature et son programme pour faire du patronat malien un modèle en Afrique. C’était en présence de beaucoup de collaborateurs du candidat et qui ont témoigné de ses compétences et de son ambition de faire du secteur privé malien le meilleur. 

Faire du CNPM et du secteur privé du Mali les plus  enviés en Afrique et même dans le monde. Telle est  la raison fondamentale de la candidature de Diadié dit Amadou Sankaré. C’est en tout cas ce qu’il a expliqué dans son discours. « Ma candidature est un acte de foi, je l’avoue », a-t-il laissé entendre. Le PDG de SAER EMPLOI affirme avoir une foi « inébranlable »  en l’avenir du Mali et dans l’accomplissement  de son destin en en tant que nation unie et plurielle.

 « J’ai foi dans le secteur privé et c’est pourquoi l’entreprise a été mon credo, mon existence durant. Comme tous ceux qui prennent le risque d’investir, j’ai pu apprécier ce qu’elle apporte sur le plan de l’épanouissement personnel et pour l’essor des collectivités dans lesquelles nous vivons, qu’elles soient familiales ou nationales » a déclaré le candidat à la présidence du CNPM. Il a ajouté : «j’ai dans l’avenir de notre groupement, le CNPM dont l’apport est incommensurable dans le regroupement de nos forces, de nos intelligences et de nos moyens pour développer  l’agriculture, le commerce, l’enlevage et la promotion de l’entreprise ».

Les valeurs que promet Diadié dit Amadou Sankaré une fois président du CNPM

Dans son document, le candidat à la présidence du CNPM a proposé sa vision. Cette vision, c’est d’ériger ensemble « un secteur privé, symbole du dynamisme entrepreneurial national, moteur du développement socioéconomique du Mali, garant de l’épanouissement individuel des entrepreneurs et des Maliens en général ». Selon Diadié Sankaré, lui à la présidence du Conseil national du patronat du Mali, la liberté d’entreprise, l’innovation dans l’action, l’éthique dans les affaires, l’Égalité des chances, la solidarité nationale seront les valeurs cardinales.

Les 5 engagements de Diadié dit Amadou Sankaré

Selon le candidat Sankaré, le plan d’action pour la mise en œuvre de sa vision pour la refondation attendue du CNPM va s’articuler  autour de cinq (5) engagements. La première de ces engagements, c’est le rassemblement. Diadié dit Amadou Sankaré promet de contribuer à rassembler le secteur privé malien dans toute sa diversité en vue de créer une force commune capable de mieux porter sa voix sur les chantiers clés tels que l’amélioration du cadre des affaires ou le partenariat Public Privé.

Son deuxième engagement, c’est celui de la modernisation dans le secteur privé malien. À en croire M. Sankaré, une fois président du CNPM, il va « promouvoir, encourager et offrir des opportunités de développement de l’innovation, de best practices, d’éthique et de respect des normes et standards en vue de mieux positionner le secteur privé malien dans cet environnement de compétition internationale ».

Développer la coopération dans un esprit de solidarité et de création de synergies entre acteurs du secteur privé malien dans toute leur diversité verticale, transversale et géographique. C’est le troisième engagement dénommé « partager » de Diadié dit Amadou Sankaré.

Le quatrième engagement, c’est de renforcer. L’objectif du candidat, c’est d’offrir aux acteurs du secteur privé malien des opportunités de renforcement de leurs capacités techniques,  de management et de gouvernance en vue de renforcer leur compétitivité tant au plan national qu’international.

Le cinquième et dernier engagement est celui de l’intégration. À ce niveau, Diadié Sankaré souhaite accroitre la contribution du secteur privé malien à la consolidation de l’intégration économique sous régionale et africaine en valorisant les distinctifs nationaux.

La traduction de chacun de ces engagements se fera, selon le candidat, à travers des axes d’actions.

Par ailleurs, plusieurs personnalités dont les ministres Konimba Sidibé et Marafa Traoré ont témoigné des compétences et ambitions de Diadié dit Amadou Sankaré pour faire du secteur privé malien le meilleur au monde.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *