Bougouni : sale temps pour les fossoyeurs de l’économie

Les agents des douanes de la Brigade mobile d’intervention (BMI) de Bougouni ont découvert le 5 août dernier dans les soutes d’un bus de transport en commun des paquets de timbres fiscaux, frauduleusement imprimés à l’étranger, d’une valeur de plus de 200 millions de Fcfa.

Ce mérite revient aux fleurs des agents en poste. Vers 19 heures, le conducteur du car s’est présenté au poste pour les formalités de passage. Il a déclaré qu’il ne transportait que des effets personnels et des passagers. Malheureusement, contre toute attente, malgré, les agents ont décidé de fouiller les soutes à bagages ainsi que tous les endroits susceptibles de servir de cache aménagé dans le bus. Au bout de quelques minutes de fouille, un agent des douanes a découvert des colis bien emballés et soigneusement dissimulés au fond d’une soute.

Le carton solidement scotché contenait des paquets de timbres fiscaux contrefaits. Après cette découverte, les agents ont constaté l’infraction en présence du chauffeur.

La fraude est un risque majeur pour les entreprises et ce, quel que soit leur secteur d’activité, leur taille et leur environnement. Ce sujet considéré à juste titre comme sensible devrait être l’objet d’une vigilance constante de la part des managers, notamment de la part des directeurs financiers et juridiques.

Mahamadou YATTARA

 

Transport aérien

Sky investit le ciel malien

 

Les activités commerciales de la compagnie aérienne SKY au Mali devraient débuter à la fin du mois d’août par la desserte Bamako-Kayes. Cette exploitation commencera avec trois vols : 2 vols de type B737-500 et B737-800 et un vol ERJ 145. L’information a été donnée lundi, par le directeur général de SKY-Mali, Baba Haïdara, à la cérémonie de lancement officiel des activités de la nouvelle compagnie. La nouvelle compagnie envisage la desserte des régions de Sikasso, Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal.

 

La nouvelle compagnie aérienne Sky Mali devrait effectuer le mois mars ses premiers vols entre Bamako et des destinations intérieures. Et suite à cette information, l’aéroport de Bamako-Sénou devrait accueillir en mars 2020 les premiers vols de la nouvelle Sky Mali, dont le site web ou les réseaux sociaux ne comportaient en ce moment que des appels à recrutement.

La compagnie nationale lancée par El Hadj Baba Haidara, un ancien d’Air Afrique, serait dotée d’un capital de 4 milliard de francs CFA ; il espère une participation de l’Etat mais aussi d’autres investisseurs privés, le tout restant plutôt flou. Rappelons que le pays ne compte plus de transporteur national depuis 2012 et la disparition d’Air Mali, ex Compagnie aérienne du Mali (CAM).

Mahamadou YATTARA

Source : Infosept

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *