BDM S.A : le nouveau DG s’appelle Bréhima Amadou Haïdara

C’est de son bureau du ministère de l’Economie et des Finances que Bréhima Amadou Haïdara a été nommé Directeur général de la Banque de Développement du Mali (BDM-SA). C’était le samedi 07 janvier 2017 à la faveur des travaux de la 59ème session du conseil d’administration de la Banque de Développement du Mali, dont l’ordre du jour a porté sur la gouvernance de la banque en application de certaines dispositions pertinentes du Pacte d’Actionnaires. C’est à l’unanimité des membres présents que Bréhima Amadou Haïdara, Administrateur, a été nommé en qualité de Directeur général de la Banque de Développement du Mali, avec effet immédiat.

brehima-amadou-haidara-president-directeur-general-pdg-banque-developpement-bdm

Le nouveau DG de la BDM-SA est diplômé professionnel de l’Audit Interne (DPAI) de l’IFACI en 2009 (Institut Français de l’Audit et du Contrôle Interne). En 1998, il a décroché son diplôme de troisième cycle en Audit International et Contrôle au Centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) de Dakar. Il a été classé deuxième de la Promotion. Ce sortant de l’ESAM d’Abidjan (école supérieure d’assurance et du management) en 1996 est en terrain connu. Parce qu’il a une maîtrise en Economie Financière de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) d’Alger (Algérie), où il est sorti deuxième de sa Promotion en 1987. Des années plus tôt, Bréhima Amadou Haïdara avait fait en 1982 la première partie du Baccalauréat -Option Mathématiques Technique Economie (MTE) au Lycée Technique de Bamako, avec la mention «Bien», et en 1983, la deuxième partie avec la mention «Assez Bien».

En dehors de la formation académique, le nouveau DG de la BDM-SA a eu à faire plusieurs formations. De févier à juillet 2013, il a participé à une formation sur la méthodologie d’élaboration de la cartographie des risques assurée par l’AMARE (France). En décembre 2012, il participait aux cours sur les évolutions récentes de la supervision bancaire, organisés par l’IBFI à Paris (France). En avril 2011, il faisait partie de ceux qui ont pris part à la formation sur la gestion des crises bancaires et politiques de restructuration avec le FMI ; des cours sur les marchés financiers et le financement du développement à Abidjan (RCI) et des cours sur la programmation et les politiques financières, organisés par l’Institut Multilatéral d’Afrique du FMI à Tunis (Tunisie).

Très connu dans le milieu des institutions financières nationales et internationales, il a surtout eu l’avantage de faire plusieurs stages, des formations surtout des recyclages. C’est ce qui lui a permis de prendre part en septembre 2003 aux cours sur le plan régional sur la gestion macroéconomique et le secteur financier organisés par l’Institut du FMI à Washington (USA). En novembre 2002, il suit le cours régional de programmation et politiques financières organisé par l’Institut du FMI à Dakar (Sénégal) ; en septembre 2002, la formation sur l’Inspection et la Surveillance des Système Financiers Décentralisés au Québec (Canada), sous l’égide de l’ACDI ; en novembre 2001, le Séminaire atelier sur le capital-risque organisé par la BCEAO à Dakar (Sénégal).

Expériences professionnelles

De février 2015 à nos jours, Bréhima Amadou Haïdara était chargé de mission au Cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, en charge du secteur bancaire, de la micro-finance et des questions financières. De janvier 2013 à février 2015, il était Contrôleur des Opérations de la Bceao pour le Mali cumulativement avec le contrôle des opérations du Service des établissements de crédit. Le Contrôle des Opérations, composé de plusieurs contrôleurs, s’assure de la régularité des opérations de l’Agence principale, des Agences auxiliaires et des Dépôts de signes monétaires de la Bceao.  Il est placé sous l’autorité directe du Contrôleur des Opérations Principal.

De juillet 2012 à janvier 2013 : Contrôleur des Opérations Principal par intérim de la Bceao pour le Mali. De septembre 2007 à juillet 2012 : Chef de Service des Etablissements de Crédit et de Micro-finance de la Bceao pour le Mali, en charge de la supervision du système bancaire, de la surveillance du secteur de la micro-finance, de la gestion des demandes d’agrément et autorisations diverses des établissements de crédit et de micro-finance, de la surveillance de la distribution et de la qualité du crédit au sein des établissements de crédit et de la micro-finance, du suivi de la restructuration des banques et des institutions de micro-finance, de la gestion des interventions et du portefeuille de titres de la Banque Centrale, de la gestion des opérations relatives au marché des titres publics (émission, opérations d’adjudication, élaboration du planning d’émission des titres publics en relation avec le Trésor Public), de la gestion des émissions et des transactions relatives aux titres de créances négociables, l’organisation des réunions des organes de la BCEAO et de l’UMOA (Conseil d’Administration, Comité d’Audit, Conseil des Ministres, etc.), entre autres.

D’avril 2007 à septembre 2007, M. Haïdara était chef de Service du Contrôle de Gestion et du Budget de la BCEAO-Mali ; Sous-directeur au Service du Crédit, chargé de la surveillance des banques et établissements financiers du Mali, de l’instruction des dossiers d’agrément des banques et établissements financiers, de mai 2003 à avril 2007. D’octobre 2000 à mai 2003, il était Fondé de Pouvoirs au Service du Crédit de la BCEAO pour le Mali, chargé de la Centrale des Bilans, des Systèmes Financiers Décentralisés, des Accords de Classement, du Marché Monétaire et du marché financier.

De 1999-2000 : Contrôleur Financier au Service de la Coopération Canadienne en charge de la vérification et du suivi des financements accordés par la Coopération canadienne. 1998-1999 : Chef de la Cellule Audit Interne de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM) avec rang d’Inspecteur Général. 1997-1998 : Chef de Mission au Cabinet d’Expertise Comptable Mariam BAH de Dakar. 1992-1997 : Auditeur Interne à la Cellule Audit Interne de l’OPAM. 1991-1992 : Inspecteur à l’Inspection Générale de l’OPAM. 1989-1990 : Agent chargé des procédures du Commerce Extérieur à la Direction Nationale des Affaires Economiques. 1988-1989 : Agent enquêteur et codificateur de l’Office National de la Main-d’œuvre et de l’Emploi (ONMOE).

Bréhima Amadou Haïdara parle français, anglais, allemand. Il aime le sport, la lecture et les voyages.

Kassim TRAORE

=================================

Encadré : Autres fonctions occupées

Depuis avril 2015 : Administrateur et Président du Comité d’Audit du Groupe BSIC à Tripoli. Administrateur et Président du Comité d’Audit de la BCS-SA. Administrateur et Membre du Comité d’Audit de la BNDA. Administrateur et Membre du Comité d’Audit de la BDM-SA. Administrateur et Membre du Comité d’Audit et du Comité de Crédit Elargi de la BIM. Administrateur et Membre du Comité de Crédit Elargi de la BMS-SA. Administrateur suppléant de la Banque d’Investissement de la CEDEAO (BIDC). Président du Comité de Suivi de la fusion BHM/BMS. Président du Haut Comité Ad hoc d’experts du Conseil des Gouverneurs de la BIDC pour la réforme institutionnelle. 2007-2013 : Administrateur représentant de la BCEAO au Conseil d’Administration de la Banque de Développement du Mali –BDM-SA (1ère banque au niveau national) ; 2007-2011 : Membre du Comité d’audit de la BDM-SA ; 2007-2012 : Membre du Comité de Crédit Elargi de la BDM-SA et du Comité de Crédit de la Banque Nationale de Développement Agricole du Mali (BNDA) ; 2003-2007 : Membre suppléant de la BCEAO participant aux travaux du Comité de Crédit Elargi de la BDM-SA et du Comité de Crédit de la Banque Nationale de Développement Agricole du Mali (BNDA) ; 2010-2012 : Membre représentant la BCEAO au niveau du Comité de Suivi de l’Administration Provisoire de la BIM-sa. 2003-2012 : Membre participant aux travaux du Conseil d’administration de la BNDA ; 2003-2007 : Membre représentant la BCEAO au niveau du Comité Technique chargé de la privatisation de la BIM-SA ; 2009-2012 : Membre représentant la BCEAO au niveau du Comité Technique chargé de la privatisation de la BHM-SA ; 2010-2012 : Membre représentant la BCEAO au niveau du Comité Technique chargé de la mise en place du Fonds de Garantie du Secteur Privé (FGSP); Membre fondateur et Président de l’Association des Contrôleurs Inspecteurs et Auditeurs du Mali (ACIAM) de 2007 à 2013 (juin) ; Membre de l’Institute of Internal Auditors (IIA) ; Membre de l’Association des anciens Managers du CESAG de Dakar. Membre du Réseau «Baobab» (anciens du Lycée Technique de Bamako). Formateur DPAI (Degré Professionnel de l’Audit Interne) agréé par l’IFACI (Institut Français de l’Audit et du Contrôle Internes) depuis 2009.

Travaux  effectués

Divers travaux de contrôle des opérations de la BCEAO pour le Mali notamment sur les opérations des banques et établissements de crédit ; Elaboration de la cartographie des risques de la BCEAO-Mali ; divers travaux dans le cadre de la surveillance du système bancaire : contrôle sur pièces et contrôle sur place ; instruction des dossiers d’agrément des banques créées de 2001 à 2012 au Mali. Elaboration du règlement intérieur du Comité d’Audit de la BDM-SA ; Mission d’audit du financement des intrants agricoles du Bénin à la demande du gouvernement de ce pays pour le compte de la BCEAO (Chef de Mission) ; mise en place de la consolidation avec revue limitée des procédures comptables du Groupe BIAO-CI à Abidjan.

Autres domaines

Supervision des travaux d’inventaire physique de l’ASECNA à la Représentation du Mali (chef de mission) ; audit du système de gestion des stocks de pièces détachées, du carburant et des lubrifiants de CARE INTERNATIONAL MALI (chef de mission). Commissariat aux comptes de la SAED (Société d’Aménagement et d’Exploitation de la Vallée de la Falémé) à Saint-Louis (Sénégal)- (chef de mission). Commissariat aux comptes de la SAPCO (Société d’Aménagement de la Petite Côte) à Dakar (chef de mission). Supervision des travaux d’inventaire physique de l’ASECNA à la représentation du Gabon (chef de mission). Audit des comptes du CONGAD (Conseil aux Organisations Non Gouvernementales d’Appui au Développement) à Dakar (chef de mission).  Audit des comptes du HCR à Dakar. Formation des agents du siège de l’ASECNA à la prise d’inventaire physique : diligences avant, pendant et après inventaire- (Formateur et concepteur du programme). Rédaction du manuel de procédures de l’OPAM ; rédaction de la Charte d’Audit de l’OPAM. Elaboration du Mémorandum de stratégie d’Audit (MSA) de l’OPAM.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *