Baisse à Bamako des prix des produits de consommation

Les prix des produits de consommation des ménages sont, mieux qu’au mois de septembre, restés stables à Bamako durant le mois d’octobre, selon le bulletin mensuel publié à cet effet par l’Institut national de la statistique (Instat).

Abdel Karim Konaté ministre commerce rencontre commerçant produit denree aliment boite conserve

Cette stabilité se situe concerne les produits alimentaires et les combustibles solides, notamment le charbon de bois. Ainsi le prix du riz brisé importé a connu une baisse de 3,3%, celui du riz local de 2,3%, et celui du fonio importé de 2,3%. Ces baisses de prix s’expliquent par l’abondance de ces produits.

Il en est de même pour les tubercules et plantains en l’occurrence la patate douce qui a connu une forte baisse de 40.0%, l’igname de dont le prix a baissé 16,1% et la banane plantain qui a connu une baisse de 7,9%.

En revanche les prix des combustibles solides pour ce mois d’octobre ont augmenté de 37,1% notamment celui du prix du bois de chauffe de 152,1%. Cette situation est imputable aux travaux champêtres (les récoltes) auxquels s’adonnent les producteurs de charbon.

HF/cat/APA

Source: APA

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *