B2GOLD : La mine de Menakoto fait 567 795 onces en 2021

4ÈME CONFÉRENCE DE PRESSE ANNUELLE DE B2GOLD 

La mine de Menakoto fait 567 795 onces en 2021

Le mercredi 16 Mars 2022, s’est tenue la 4ème conférence de presse annuelle de la société minière B2gold Mali. La rencontre a eu lieu au siège de l’entreprise à la cité du Niger. Ce rendez-vous annuel avec les hommes de média a servi de cadre pour l’entreprise de présenter le bilan de ses activités menées en 2021.

 

Dans son adresse introductive, le conférencier Bill Lytle, a soutenu que B2Gold a connu une année remarquable avec la réalisation de la treizième année consécutive de production aurifère annuelle malgré les défis liés au COVID-19.

 

En effet, La production aurifère totale de la société provenant de ses trois mines actives en 2021 a atteint un record annuel de 1 047 414 onces. Selon Bill Lytle, la mine de Fekola et le peuple malien ont largement contribué à ce succès. « En 2021, la mine de Fekola a produit 567 795 onces ; ce qui est proche de la limite supérieure de sa fourchette de prévisions révisée (entre 560 000 et 570 000 onces) et dépasse la limite supérieure de sa fourchette de prévisions initiale (entre 530 000 et 560 000 onces) » s’est-il réjoui.

Pour éclairer les lanternes par rapport au permis de Menakoto, le conférencier dira qu’en décembre 2021, B2Gold et le Gouvernement du Mali ont conclu un accord de principe relatif au différend concernant ledit Permis. À l’en croire, le gouvernement du Mali a accepté d’accorder un nouveau permis d’exploration couvrant le même périmètre que le Permis Menankoto à une nouvelle filiale malienne de B2Gold. «B2Gold a retiré la procédure de demande d’arbitrage international que sa filiale malienne avait précédemment entamée contre la République du Mali», a-t-il affirmé. Et B. Lytle de poursuivre : «Le 2 février, la filiale malienne de B2Gold a reçu le nouveau Permis de Menankoto délivré par le gouvernement du Mali conformément aux procédures et exigences prévues par le Code minier malien de 2019.»

Suite à l’acquisition du Permis, le conférencier a précisé que B2gold travaillera en étroite collaboration avec le gouvernement du Mali pour s’assurer de la mise en production du projet. De même, il a assuré que la mine de Fekola continue de travailler sans entrave malgré les sanctions de la CEDEAO contre le Mali. « Les ventes d’or de Fekola se poursuivent. Cette mine d’or est disposée à faire face à toute perturbation potentielle de l’approvisionnement qui pourrait être causée par la fermeture des frontières », a-t-il conclu.

Siguéta Salimata DEMBÉLÉ

Source: Les échos Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.